Go Back

Velouté d'endives au lait et à la crème de soja

Un velouté d'endives tout doux, sans aucune amertume.
Type de plat Plat principal, Soupe
Cuisine Familiale
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 12 minutes
Temps total 27 minutes
Portions 1
Auteur Cenwen Isabelle Gillet

Ingrédients

  • 500 grammes d’endives épluchées et pesées poids final soit environ 650 grammes
  • 200 grammes de pommes de terre
  • 1 oignon rouge
  • 1 gousse d’ail
  • 700 ml de boisson végétal au soja
  • 7 grammes de sucre en poudre
  • Une petite pointe de couteau de vanille en poudre
  • Une légère pincée de fève tonka râpée facultatif
  • un bouillon cube bio aux légumes
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • sel et poivre

Instructions

  • Nettoyez soigneusement les endives en ôtant les premières feuilles si besoin et en les essuyant avec un linge propre. Coupez-les en deux ou en quatre dans le sens de la longueur et ôtez la partie pleine, blanche, à laquelle les feuilles sont rattachées. Coupez les feuilles en morceaux.
  • Épluchez l'oignon et l'ail, hachez-les finement au couteau.
  • Lavez les pommes de terre, séchez-les soigneusement, puis épluchez-les et coupez-les en petits morceaux réguliers.
  • Faites chauffer l'huile d'olive dans une grande casserole. Faites revenir l'oignon et l'ail sans les faire dorer. Ajoutez les feuilles d'endives et faites-les tomber.
  • Mouillez avec la boisson végétal au soja. Ajoutez le sucre, le bouillon cube, la vanille en poudre et la petite pincée de fève tonka.
  • Laissez mijoter à feu moyen en vérifiant la cuisson des pommes de terre. Ajustez le temps de cuisson.
  • Versez dans le bol d'un blender, mixez finement. Passez au travers d'un chinois pour obtenir une crème légère et veloutée. Vérifiez votre assaisonnement et ajustez en fonction de vos goûts.
  • Servez en agrémentant de crème de soja, d'un tour de moulin à poivre, de croûtons ou de ce que vous voulez :)

Notes

Pour servir :
  • crème de soja, croûtons et en version non vg, jambon blanc coupé en fines lanières...
Petites notes :
  • Je râpe la fève tonka en ayant la main légère, son goût étant plutôt prononcé. Si vous n'en avez pas, considérez-la comme facultative :)
  • Pour le sucre : à ajuster en fonction de vos goûts personnel et de l'amertume résiduel (ou non) de vos endives.
  • Pour le sel, à la fin seulement à cause du bouillon cube. Mieux vaut rajouter du sel que d'en avoir de trop !