Nouilles sautées aux légumes

Nouilles sautées aux légumes
☼ { Nouilles sautées aux légumes } ☼

☼ Nouilles sautées aux légumes ☼

Nombre de parts : 4 – Préparation : 30 minutes  ~ Cuisson : 10 minutes ~ Difficulté : ~ Coût :

Nouilles sautées aux légumes

Bonjour,

Certains plats reviennent régulièrement dans mes menus de la semaine. Dans les grands classiques, outre le chili, il y a les pâtes à la sauce tomate ou les nouilles sautées.

Recette facile, économique, fins de mois difficiles, fond de placard et de frigo, je crois qu’il est difficile de faire mieux. A ça s’ajoute un petit air de dépaysement qui a tout pour plaire … pourvu qu’on apprécie la cuisine asiatique. En tout cas, elles ont toujours un franc succès sur ma table quand je les fais.

Le recette ne présente aucune difficulté. Il faut juste soigner la découpe des légumes ! Ça prend un peu de temps mais la comme la cuisson est rapide, avoir des légumes taillés uniformément évite de se retrouver avec des éléments cuits et d’autres non ! Et puis, c’est plus joli dans l’assiette ! C’est important. Une belle assiette apporte du bien-être, donne envie de se poser pour manger calmement.

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Chili sin carne ou chili végétarien

Chili végétarien
☼ { Chili végétarien aux pst } ☼

☼ Chili sin carne ou chili végétarien ☼

Nombre de parts : 6 – Temps de préparation : 20 minutes – Temps de cuisson : 20 minutes –  Difficulté : – Coût :

Chili sin carne ou chili végétarien

Bonjour,

Le chili est presque une institution à la maison. J’en varie les recettes au gré des ingrédients de mes placards. Celui-ci, le dernier en date (hier !), ne fait pas exception à la règle.

Dans la recette, j’ai utilisé des PST ou Protéines de Soja Texturées. Si vous n’en avez pas dans vos réserves, faites l’impasse dessus. Votre plat sera juste un tout petit peu moins nourrissant mais restera délicieux.

Les PST font partie de ma cuisine depuis environ 5 ans. Elles sont bien connues des végétariens et des végétaliens. Jusque là, j’avais toujours hésité à proposer mes recettes avec cet ingrédients. Ne me demandez pas pourquoi ! Je les ai fait découvrir à mon Papa, à mon frère et à sa compagne, et même si chez eux, ils n’ont pas franchi le pas, ils se sont franchement régalé.

La dernière fois que Papa est venu séjourner à la maison, j’ai réalisé une version kebab qui lui a fait dire  que c’était le meilleur sandwich qu’il ait mangé ! Et d’ailleurs, je me dis, que depuis le temps que Jérôme me réclame cette recette, je vais l’intégrer au menu de la semaine prochaine. Comme, ça, je me pousserai à enfin faire les photos et je vous la proposerai ensuite sur le blog.

Les protéines de soja texturées qu’est ce que c’est ?

Les protéines de soja texturées (ou texturisées) sont des protéines végétales fabriquées à partir de farine de soja déshuilée, c’est à dire privée de son huile. La farine subit une pression à froid, avant d’être mélangée à de l’eau, cuite à haute température puis refroidie et séchée. Le mélange peut être alors calibré en morceaux plus ou moins gros.

En fin de processus, elles ressemblent à de petites éponges toutes sèches et honnêtement, pas très affriolantes. Par contre, une fois réhydratées, elles ont une texture qui se rapproche de la viande de volaille. Elles contiennent deux fois plus de protéines que la viande de bœuf (50 grammes de protéines pour 100 grammes de matière) et sont dépourvues de cholestérol.

Côté achat, elles sont très peu onéreuses. De l’ordre de 1€ les 100 grammes. Une portion de 50 grammes est largement suffisante pour une personne. On les trouve principalement en paquet de 250 grammes. Elles sont vendues dans les magasins bio et sur internet. Choisissez des marques qui proposent du soja français sans ogm !

Il faut aussi savoir que même si elles sont riches en protéines, elles sont assez pauvres d’un point de vue nutritionnel. Elles viennent compléter un plat. Il faut les servir avec des aliments riches en vitamines, minéraux et fibres. Il ne faut pas non plus en mettre à tous les repas. J’en fais une à deux fois par semaine, pas plus.

Comment cuisiner les PST ?

Le goût des PST est plutôt neutre. Il faut les cuisiner, les assaisonner pour les rendre savoureuses. On les réhydrate dans un bouillon avant des les utiliser. Ensuite, soit on les utilise telles quelles ou alors, on les fait mariner. Toutes les marinades leur conviennent. Vous pouvez tout à fait utiliser les mêmes marinades qu’avec une viande. C’est la méthode que je préfère pour les protéines de grosse taille.

Pour les protéines fines, je les réhydrate dans un bouillon et ensuite, je les fais mijoter directement dans les sauces, comme ici, dans celle du chili. Je les utilise aussi pour faire des boulettes. Dans ce cas, je leur ajoute des herbes fraiches et des épices. Les boulettes végétales remplacent de façon bluffante les boulettes traditionnelles à la viande.

Voilà ! Maintenant que vous avez fait connaissance avec un de mes produits fétiches, si nous passions à la recette ?

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Bourguignon de champignons

Bourguignon de champignons
☼ { Bourguignon de champignons } ☼

☼ Bourguignon de champignons ☼

Parts : 6 – Préparation : 30 minutes – Cuisson : 20 minutes – Difficulté : Coût :

Bourguignon de champignons

Bonjour,

Autant vous le dire tout de suite, cette recette est une de mes préférées. Et chaque fois que je la fait, elle remporte un franc succès.

Depuis que je suis repassée à une alimentation végétarienne, voire végétalienne, certains plats me manquent. Je parle des grands classiques de la cuisine familiale, comme le Boeuf bourguignon, la blanquette, le Goulash ou l’osso bucco pour ne citer qu’eux. Pour ces quatre recettes, je vous propose de faire un tour sur mon ancien blog.

Jusque là, j’ai adapté le Goulash et l’osso bucco, dont les recettes sont sur ce blog. Pour le Bourguignon, c’est chose faite. Il reste la blanquette … j’y travaille !

Pour l’occasion, j’ai ressorti ma Cocotte Minute, 20 minutes de cuisson suffisent pour obtenir un petit plat sans viande qui n’a rien à envier à la version traditionnelle.

J’ai choisi un vin rouge “Passe-tout-grain”, cépage Gamay-Pinot Noir, originaire de la région bourguignonne. C’est un vin honnête et généreux. Le prix de la bouteille tourne aux alentours de 9€.

Les champignons sont des jolis champignons de Paris, ronds et bien dodus, ultra frais.

Et pour les carottes, j’ai opté pour des carottes de petit diamètre, pour avoir quelque chose qui cuit à la même vitesse que les champignons. Elles fondent sous la langue sans être réduites en purée.

Pour servir, j’ai choisi une purée maison. Des pâtes ou de la polenta font aussi tout à fait l’affaire. A vous de voir en fonction de vos envies.

Quoi dire d’autre ? Ah si, la sauce ! Elle est juste à se lécher les doigts tellement elle est onctueuse et gourmande. Elle est épaisse sans trop l’être. Elle est parfumée, goûteuse, tellement qu’elle a fait oublier à mes convives qu’il n’y avait pas de viande dans le plat !

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Chili de haricots blancs et maïs

Chili de haricots blancs et maïs
☼ { Chili de haricots blancs et maïs } ☼

☼ Chili de haricots blancs et maïs ☼

Chili de haricots blancs et maïs

Bonjour,

Le temps joue au yoyo et ma cuisine suit la météo. Et ça ne me déplait pas parce que j’aime les plats réconfortants et savoureux comme le chili et les soupes.

J’ai arrêté de compter le nombre de recettes de chili que j’ai testées, inventées, bidouillées depuis une quinzaine d’années. Je n’en ai pas mis la moitié sur le blog et il m’en reste encore quelques unes à vous proposer.

Celui-ci est le dernier que j’ai concocté dans ma cuisine et il est juste délicieux.

J’ai profité d’avoir fait cuire une grande quantité de haricots blancs en vue de les congeler pour en prélever une part pour réaliser ce petit plat tout simple.

Je l’ai servi avec une touche de yaourt à la grecque, des quartiers de citrons verts et des flocons de piment.  Honnêtement, je recommencerai, ça ajoute un vrai plus à la recette.

Si vous en avez dans vos placards, vous pouvez aussi lui ajouter quelques gouttes de liquid smoke pour lui donner un petit goût fumé qui va tout à fait bien avec l’ensemble. Et si vous n’en avez pas, considérez cet ajout comme purement facultatif. Et bien entendu, vous pouvez utiliser des haricots blancs en boite si vous le souhaitez.

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Pâtes aux brocolis et à la feta

Pâtes aux brocolis et à la feta Simplement Cenwen
☼ Pâtes aux brocolis et à la feta ☼

☼ Pâtes aux brocolis et à la feta ☼

Pâtes aux brocolis et à la feta

Bonjour,

Je suis contente de vous retrouver pour cette vingtième édition du Challenge Alimentaire Fins de mois difficiles, connu sous le nom de #FDMD.

Le but de ce défi est de proposer des recettes dont le prix de revient ne dépasse pas 1.50€ la part. Nous allons souvent plus loin, en proposant des recettes autour de 1€.

Ce défi créatif et culinaire est ouvert à tous et à toutes, avec ou sans blog. Je relaie régulièrement sur mon blog les recettes des non-blogueurs. J’apprécie toujours autant d’ouvrir mes pages à d’autres intervenants. N’hésitez pas à vous manifester.

Pour cette édition, j’ai choisi une recette de pâtes avec des brocolis, de la feta, des noisettes croquantes et des raisins secs. C’est une recette qui change un peu et que j’aime beaucoup.

Pour la base de la recette, je me suis largement inspirée d’une recette de mon site favori, CarrotCake.fr  J’ai apporté quelques modifications : des noisettes en remplacement des pignons et de la feta, qui en fondant avec la chaleur des pâtes et des brocolis, forme une liaison qui unit le tout.

Cette recette ne présente aucune difficulté particulière.

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Raviolis poireaux et St Agur

Raviolis poireaux et St Agur

☼ Raviolis poireaux et St Agur ☼

Raviolis poireaux et St Agur

Bonjour,

Je suis contente de vous retrouver pour la dix-neuvième édition du Challenge Alimentaire Fins de mois difficiles, connu sous le #FDMD.

Le but de ce défi est de proposer des recettes dont le prix de revient ne dépasse pas 1.50€ la part. Nous allons souvent plus loin, en proposant des recettes autour de 1€.

Ce défi créatif et culinaire est ouvert à tous et à toutes, avec ou sans blog. Je relaie régulièrement sur mon blog les recettes des non-blogueurs. J’apprécie toujours autant d’ouvrir mes pages à d’autres intervenants. N’hésitez pas à vous manifester.

Pour cette édition, j’ai choisi une recette de raviolis, farcis d’un légume de saison, le poireau et de St Agur. Ce sont deux ingrédients qui fonctionnent bien ensemble. Et j’aime particulièrement les raviolis.

Pour la touche finale de mon assiette, j’ai fait un emprunt à Hélène, qui participe à toutes les éditions du #FDMD depuis deux ans.

Si vous ne disposez pas du Kit à raviolis Tupperware que j’ai, une fois de plus, emprunté à Belle Maman, vous pouvez faire vos raviolis à l’aide d’un emporte-pièce ou à l’aide d’une roulette à pâtes.

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Velouté de panais

Velouté de panais : une recette simple, rapide et économique. Recette au Monsieur Cuisine Edition Plus

☼ Velouté de panais ☼

Velouté de panais

Bonjour,

Le panais et moi, c’est une histoire de coup de foudre qui a débuté il y a quelques années déjà !

Connu déjà dans l’Antiquité gréco-romaine, on ignore comment le panais a été domestiqué. Il s’est  cependant diffusé dans toute l’Europe de l’ouest.

Il est connu sous le nom latin de pastinaca, mot qui désigne tout autant le panais que la carotte .

Au Moyen Âge, le panais est considéré comme un aliment de base par le peuple. Quant à la classe bourgeoise et à la noblesse, elles l’évitent, comme tous les légumes, réputés mauvais pour la santé.

Le panais à été importé en Amérique par des colons européens. Malgré une couleur moins éclatante, le panais s’avère néanmoins savoureux en plus de renfermer une étonnante variété de vitamines et minéraux. Ce légume gagne à être mieux connu, notamment pour sa polyvalence : il se déguste cru ou cuit comme la carotte, et peut ainsi être incorporé à une multitude de plats.

En Europe, le panais sera consommé surtout en Angleterre et dans les autres pays du nord-est, les Français le dédaignant. Aujourd’hui, pourtant, il retrouve une certaine popularité chez les amateurs de légumes anciens, de même que dans la population en général, car il est synonyme d’aliment santé ou, comme on dit en France, de « fraîche attitude ».

Très sucré, il a servi à la préparation de sirops, de confitures, de vin et même d’une farine à pâtisserie.

Le panais est aussi un cousin du céleri et du fenouil.

Il n’y a aucune difficulté dans la recette proposée aujourd’hui.

Je l’ai réalisée à l’aide de mon Monsieur Cuisine Édition Plus, mais vous pouvez tout à fait le réaliser à la casserole.

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Soupe à la tomate et au paprika

Soupe à la tomate et au paprika

 ☼ Soupe à la tomate et au paprika ☼

Soupe à la tomate et au paprika

Bonjour,

Depuis juin, je suis l’heureuse détentrice d’un Monsieur Cuisine Édition Plus. Cet appareil, j’en rêvais depuis plusieurs années. Merci Papa

Je suis fan de mon robot. Je m’en sers quotidiennement. Il me simplifie grandement la vie, me fait gagner du temps et m’évite des séances de vaisselle interminables.

Comme toute machine, plus on s’en sert, plus on prend confiance. Si au début, je me suis contentée de suivre les recettes du livre, je vole désormais de mes propres ailes.

La recette de  Soupe à la tomate et au paprika que je vous propose est d’une simplicité enfantine, mais elle est délicieuse !

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Goulash de pommes de terre

Goulash de pommes de terre ~ Recette Fins de Mois Difficiles. Des pommes de terre, des épices, un plat simple et savoureux, très "comfort food" !

Goulash de pommes de terre

☼ Goulash de pommes de terre ☼

Bonjour,

Le goulash est un plat qui fait partie des classiques de notre famille depuis le début des années 70 ! J’avais proposé la recette familiale sur la Cuisine des Anges, vous pouvez la retrouver ici : Goulash

Cette recette est la recette traditionnelle, à base de bœuf et de pommes de terre. Aussi bonne soit-elle, elle ne rentre malheureusement plus dans le cadre de mon alimentation. Il m’a fallu de nombreux essais pour mettre au point une recette végétarienne/végétalienne qui n’ait rien à envier à l’originale.

J’ai profité du passage de mon papa en septembre, pour lui faire tester. Le verdict a été positif : mon goulash de pommes de terre est super bon. Ouf, test passé haut la main !

Comme je ne trouve pas de paprika fumé en magasin, j’ai remplacé le petit goût fumé que j’appréciais beaucoup par un peu de Liquid Smoke, produit qui a changé la donne pour moi quand il s’agit de végétaliser une recette contenant de la viande et/ou des lardons. A savoir : c’est un produit 100% végétal, sain et sans gluten.

Ceci dit, vous pouvez faire l’impasse sur cet ingrédient dans la recette. Elle n’en restera pas moins bonne.

Cette recette rentre parfaitement dans le cadre du Challenge Alimentaire Fins de Mois Difficiles, avec un prix de revient par personne de  : 1.13€

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Chaussons aux légumes d’automne

Chaussons aux légumes d’automne

Chaussons aux légumes d’automne

Bonjour,

Pour ce billet, je cède la place à Camille pour sa première participation officielle au  Challenge Fins de Mois Difficiles.

Pour ceux et celles qui découvrent le #FDMD à l’occasion de cette recette, je fais un petit résumé.

(suite…)

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :