Chili sin carne ou chili végétarien

Chili végétarien
☼ { Chili végétarien aux pst } ☼

☼ Chili sin carne ou chili végétarien ☼

Nombre de parts : 6 – Temps de préparation : 20 minutes – Temps de cuisson : 20 minutes –  Difficulté : – Coût :

Chili sin carne ou chili végétarien

Bonjour,

Le chili est presque une institution à la maison. J’en varie les recettes au gré des ingrédients de mes placards. Celui-ci, le dernier en date (hier !), ne fait pas exception à la règle.

Dans la recette, j’ai utilisé des PST ou Protéines de Soja Texturées. Si vous n’en avez pas dans vos réserves, faites l’impasse dessus. Votre plat sera juste un tout petit peu moins nourrissant mais restera délicieux.

Les PST font partie de ma cuisine depuis environ 5 ans. Elles sont bien connues des végétariens et des végétaliens. Jusque là, j’avais toujours hésité à proposer mes recettes avec cet ingrédients. Ne me demandez pas pourquoi ! Je les ai fait découvrir à mon Papa, à mon frère et à sa compagne, et même si chez eux, ils n’ont pas franchi le pas, ils se sont franchement régalé.

La dernière fois que Papa est venu séjourner à la maison, j’ai réalisé une version kebab qui lui a fait dire  que c’était le meilleur sandwich qu’il ait mangé ! Et d’ailleurs, je me dis, que depuis le temps que Jérôme me réclame cette recette, je vais l’intégrer au menu de la semaine prochaine. Comme, ça, je me pousserai à enfin faire les photos et je vous la proposerai ensuite sur le blog.

Les protéines de soja texturées qu’est ce que c’est ?

Les protéines de soja texturées (ou texturisées) sont des protéines végétales fabriquées à partir de farine de soja déshuilée, c’est à dire privée de son huile. La farine subit une pression à froid, avant d’être mélangée à de l’eau, cuite à haute température puis refroidie et séchée. Le mélange peut être alors calibré en morceaux plus ou moins gros.

En fin de processus, elles ressemblent à de petites éponges toutes sèches et honnêtement, pas très affriolantes. Par contre, une fois réhydratées, elles ont une texture qui se rapproche de la viande de volaille. Elles contiennent deux fois plus de protéines que la viande de bœuf (50 grammes de protéines pour 100 grammes de matière) et sont dépourvues de cholestérol.

Côté achat, elles sont très peu onéreuses. De l’ordre de 1€ les 100 grammes. Une portion de 50 grammes est largement suffisante pour une personne. On les trouve principalement en paquet de 250 grammes. Elles sont vendues dans les magasins bio et sur internet. Choisissez des marques qui proposent du soja français sans ogm !

Il faut aussi savoir que même si elles sont riches en protéines, elles sont assez pauvres d’un point de vue nutritionnel. Elles viennent compléter un plat. Il faut les servir avec des aliments riches en vitamines, minéraux et fibres. Il ne faut pas non plus en mettre à tous les repas. J’en fais une à deux fois par semaine, pas plus.

Comment cuisiner les PST ?

Le goût des PST est plutôt neutre. Il faut les cuisiner, les assaisonner pour les rendre savoureuses. On les réhydrate dans un bouillon avant des les utiliser. Ensuite, soit on les utilise telles quelles ou alors, on les fait mariner. Toutes les marinades leur conviennent. Vous pouvez tout à fait utiliser les mêmes marinades qu’avec une viande. C’est la méthode que je préfère pour les protéines de grosse taille.

Pour les protéines fines, je les réhydrate dans un bouillon et ensuite, je les fais mijoter directement dans les sauces, comme ici, dans celle du chili. Je les utilise aussi pour faire des boulettes. Dans ce cas, je leur ajoute des herbes fraiches et des épices. Les boulettes végétales remplacent de façon bluffante les boulettes traditionnelles à la viande.

Voilà ! Maintenant que vous avez fait connaissance avec un de mes produits fétiches, si nous passions à la recette ?

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Sauce tomate, recette au Monsieur Cuisine

Sauce tomate recette au Monsieur Cuisine
☼ { Sauce tomate maison au Monsieur Cuisine } ☼

☼ Sauce tomate, recette au Monsieur Cuisine ☼

Nombre de parts : 4 – Temps de préparation : 5 minutes – Temps de cuisson : 30 minutes – Difficulté : – Coût :

Sauce tomate, recette au Monsieur Cuisine

Bonjour,

Il ne se passe pas une semaine sans un plat comprenant de la sauce tomate. J’ai du tomber dans une marmite étant petite, c’est la seule explication !

J’en ai toujours plusieurs pots au congélateur et il ne me viendrait pas à l’idée de l’acheter toute prête. Ce n’est pas le temps que ça prend à faire, que ce soit à la casserole ou comme ici au Monsieur Cuisine. Et si à la casserole, il faut surveiller la sauce, c’est une chose qu’on oublie avec le robot.

J’ai, je l’avoue, une vraie passion pour mon Monsieur Cuisine. Je suis ravie d’en avoir un. Merci Papa

Pour la petite histoire, ça fait des années que je rêve d’en avoir un. Avec mon budget, pas moyen. Et puis Lidl a eu la bonne idée de commercialiser son Monsieur Cuisine Connect. Je me suis dit, que peut-être, les gens qui avaient la version Édition voudraient s’en séparer pour la nouvelle version. Et j’ai eu raison. J’ai trouvé le mien dans un Easy Cash, pour 99€. Depuis, il trône à la place d’honneur dans ma petite cuisine. Et il est mis à contribution au moins une fois par jour.

Pour ce qui est de la sauce tomate, je la fais toujours avec des tomates en boite. Les tomates fraiches, de saison et (hérésie) hors saison sont la plupart du temps franchement mauvaises. Et le peu que j’arrive à faire pousser dans ma plate-bande de 1 mètre carré, je préfère les croquer ou les faire en salade !

J’utilise souvent la sauge pour parfumer ma sauce tomate, parce que j’en ai un gros pied qui pousse dans la plate-bande. Le thym et le laurier, c’est très bien aussi. J’aime bien utiliser des graines de fenouil ou des graines d’anis verts lorsque j’en ai à ma disposition. Vous pouvez même utiliser une goutte de pastis ou d’anisette si vous en avez dans votre placard. Ce sont des petits riens qui changent tout !

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Seitan fait maison

Recettes économiques et fins de mois difficile : Seitan fait maison
☼ Seitan fait maison ☼

☼ Seitan fait maison ☼

Seitan fait maison

Bonjour,

S’il y a bien une recette dont je me mords les doigts de ne pas l’avoir faite avant, c’est bien celle du seitan. Ne me demandez pas pourquoi. Je me dis que c’est sans doute à cause d’un préjugé mal placé. Clairement, j’avais tort. Ceci dit, j’avais testé deux ou trois recettes qui ne m’avaient pas laissé un souvenir impérissable. J’avais trouvé ça “bof” !

L’été dernier, je me suis de nouveau penchée sur la question et j’ai trouvé la recette qui me convient dans le livre de Magali Walkowicz, Low carbs – Solutions végétariennes, dont je recommande chaudement la lecture. Si vous vous intéressez un tout petit peut au végétarisme, au véganisme et à la nutrition, c’est un livre à lire. J’ai appris énormément de chose en le lisant. J’ai aussi corrigé des erreurs dans mon alimentation.

(suite…)

Quiche aux poireaux

Quiche aux poireaux, recette économique et fins de mois difficile
☼ Quiche aux poireaux ☼

☼ Quiche aux poireaux ☼

Quiche aux poireaux

Bonjour,

Autant je déteste les poireaux vinaigrette, mauvais souvenirs d’enfance, autant j’aime la quiche aux poireaux. C’est même un de mes plats fétiches.

C’est même la première recette que j’ai adaptée quand je suis (re)devenue végétarienne. J’y mettais régulièrement des lardons pour faire plaisir à mon conjoint. J’ai ensuite cherché à passer à la recette 100% végétale.

Il ne m’a pas fallu longtemps pour trouver mes marques. Pour une fois, je ne vais pas faire de complexe d’orgueil ratatinant en vous disant : “elle est bonne”, non, elle n’est pas bonne ! Elle est dé-li-ci-eu-se !

Je fais ma pâte maison, mais vous pouvez en prendre une prête à l’emploi pour vous simplifier la vie.

En général, je prépare plusieurs pâtons que je congèle. Mes menus sont établis à l’avance. Il me suffit juste de penser à sortir la pâte du congélateur la veille et la mettre à décongeler au réfrigérateur.

En ce moment, c’est la pleine saison des poireaux, c’est le moment d’en profiter pleinement.

Je vous conseille de préparer votre fondue de poireaux à l’avance pour qu’elle soit froide au moment de la poser sur la pâte.

Pour donner l’aspect d’une liaison aux œufs à ma crème de nappage, j’utilise une pointe de curcuma. Elle est suffisante pour colorer la crème et ne donnera pas de goût particulier à votre quiche.

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Sel aromatisé aux épices

Blog de recettes petit budget et fins de mois difficiles : Sel aromatisé aux épices
☼ Sel aromatisé aux épices ☼

☼ Sel aromatisé aux épices ☼

Sel aromatisé aux épices

Bonjour,

Je vous propose une recette trouvée sur le site “Monsieur Cuisine” et dont je raffole particulièrement.

J’ai eu à faire un cadeau de Noël de dernière minute, vraiment toute dernière minute, l’imprévu imprévu et je me suis retrouvée à chercher quelques idées en catastrophe. Il était trop tard pour aller chercher quelque chose, je me suis donc naturellement tournée vers mes placards pour trouver l’idée qui pourrait me sauver la mise.

J’ai toujours un bocal de sucre vanillé maison sous le coude. Idem, j’ai aussi un bocal de sucre à la cannelle, mais ça faisait peu pour remplir un petit panier. Et je me suis souvenue que sur ma liste de recettes à tester, il y en avait une en particulier qui pourrait tout à fait convenir, celle du sel aromatisé pour frites vue sur le site de mon robot de cuisine.

J’ai ajouté une épice en plus, du massalé, que j’apprécie aussi beaucoup et qui vient harmonieusement compléter le mélange de base.

Ce sel aromatisé aux épices, j’en suis fan. Je l’utilise dans pas mal de plats. Il est parfait avec les frites et les pommes de terre sautées, mais aussi saupoudré sur des œufs (durs ou au plat) et matche particulièrement bien avec le velouté de poireaux ou de courgettes.

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Raviolis poireaux et St Agur

Raviolis poireaux et St Agur

☼ Raviolis poireaux et St Agur ☼

Raviolis poireaux et St Agur

Bonjour,

Je suis contente de vous retrouver pour la dix-neuvième édition du Challenge Alimentaire Fins de mois difficiles, connu sous le #FDMD.

Le but de ce défi est de proposer des recettes dont le prix de revient ne dépasse pas 1.50€ la part. Nous allons souvent plus loin, en proposant des recettes autour de 1€.

Ce défi créatif et culinaire est ouvert à tous et à toutes, avec ou sans blog. Je relaie régulièrement sur mon blog les recettes des non-blogueurs. J’apprécie toujours autant d’ouvrir mes pages à d’autres intervenants. N’hésitez pas à vous manifester.

Pour cette édition, j’ai choisi une recette de raviolis, farcis d’un légume de saison, le poireau et de St Agur. Ce sont deux ingrédients qui fonctionnent bien ensemble. Et j’aime particulièrement les raviolis.

Pour la touche finale de mon assiette, j’ai fait un emprunt à Hélène, qui participe à toutes les éditions du #FDMD depuis deux ans.

Si vous ne disposez pas du Kit à raviolis Tupperware que j’ai, une fois de plus, emprunté à Belle Maman, vous pouvez faire vos raviolis à l’aide d’un emporte-pièce ou à l’aide d’une roulette à pâtes.

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Velouté de panais

Velouté de panais : une recette simple, rapide et économique. Recette au Monsieur Cuisine Edition Plus

☼ Velouté de panais ☼

Velouté de panais

Bonjour,

Le panais et moi, c’est une histoire de coup de foudre qui a débuté il y a quelques années déjà !

Connu déjà dans l’Antiquité gréco-romaine, on ignore comment le panais a été domestiqué. Il s’est  cependant diffusé dans toute l’Europe de l’ouest.

Il est connu sous le nom latin de pastinaca, mot qui désigne tout autant le panais que la carotte .

Au Moyen Âge, le panais est considéré comme un aliment de base par le peuple. Quant à la classe bourgeoise et à la noblesse, elles l’évitent, comme tous les légumes, réputés mauvais pour la santé.

Le panais à été importé en Amérique par des colons européens. Malgré une couleur moins éclatante, le panais s’avère néanmoins savoureux en plus de renfermer une étonnante variété de vitamines et minéraux. Ce légume gagne à être mieux connu, notamment pour sa polyvalence : il se déguste cru ou cuit comme la carotte, et peut ainsi être incorporé à une multitude de plats.

En Europe, le panais sera consommé surtout en Angleterre et dans les autres pays du nord-est, les Français le dédaignant. Aujourd’hui, pourtant, il retrouve une certaine popularité chez les amateurs de légumes anciens, de même que dans la population en général, car il est synonyme d’aliment santé ou, comme on dit en France, de « fraîche attitude ».

Très sucré, il a servi à la préparation de sirops, de confitures, de vin et même d’une farine à pâtisserie.

Le panais est aussi un cousin du céleri et du fenouil.

Il n’y a aucune difficulté dans la recette proposée aujourd’hui.

Je l’ai réalisée à l’aide de mon Monsieur Cuisine Édition Plus, mais vous pouvez tout à fait le réaliser à la casserole.

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Cake à la banane ou Banana Cake

Cake à la banane ou Banana Cake : recette gourmande et facile, d'un cake à la banane ultra moelleux et parfumé aux épices !

☼ Cake à la banane ou Banana Cake ☼

Cake à la banane ou Banana Cake

Bonjour,

En ce moment, je ne sais pas, mais je n’ai pas le chic pour choisir mes bananes. Si extérieurement elles ont l’air correct, j’ai très/trop souvent de mauvaises surprises en les épluchant. Ce qui fait qu’elles terminent systématiquement en cake à la banane. Personne ne s’en plaint à la maison, que ce soit Jérôme ou moi, nous aimons le cake à la banane ou banana cake.

Cette recette est entièrement végétale, parfumée à la cannelle ou aux épices à pain d’épices, en fonction de ce que j’ai sous la main. Elle est rapide à faire, facile. Elle demande un temps de cuisson un peu long, à four doux, environ une heure. Vous pouvez l’enrichir de noix de pécan, ou de noisettes, ou des pépites de chocolat. Je vous propose une base, à vous de l’agrémenter ou pas !

J’utilise mon Monsieur Cuisine pour faire le mélange des ingrédients, mais un robot standard c’est très bien aussi. La force de vos muscles, ça marche aussi !

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Soupe à la tomate et au paprika

Soupe à la tomate et au paprika

 ☼ Soupe à la tomate et au paprika ☼

Soupe à la tomate et au paprika

Bonjour,

Depuis juin, je suis l’heureuse détentrice d’un Monsieur Cuisine Édition Plus. Cet appareil, j’en rêvais depuis plusieurs années. Merci Papa

Je suis fan de mon robot. Je m’en sers quotidiennement. Il me simplifie grandement la vie, me fait gagner du temps et m’évite des séances de vaisselle interminables.

Comme toute machine, plus on s’en sert, plus on prend confiance. Si au début, je me suis contentée de suivre les recettes du livre, je vole désormais de mes propres ailes.

La recette de  Soupe à la tomate et au paprika que je vous propose est d’une simplicité enfantine, mais elle est délicieuse !

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Bouillon de poulet

Bouillon de poulet au Multicuiseur Moulinex ~ recyclage de carcasse de volaille pour faire un bouillon savoureux et économique. Fins de Mois Difficiles.
☼ { Bouillon de poulet } ☼

☼ Bouillon de poulet ☼

Part : 6 ~ Préparation : 15 minutes ~ Cuisson : 45 minutes ~ Difficulté : ~ Coût :

Bouillon de poulet

porte-monnaie, icône de la section recettes pour fins de mois difficiles

Recette fins de mois difficiles

 

Bonjour,

Une recette de bouillon de poulet sur un blog végétarien/végétalien, je sais que ça va en faire “tiquer” certain(e)s. J’ai eu de la visite au moment des Fêtes et n’imposant pas mon mode de vie à mes proches, il y a eu quelques entorses à mes convictions. Tout le monde s’est volontiers “plié” à ma cuisine mais j’ai aussi voulu faire plaisir.

Je me suis retrouvée avec une carcasse de poulet rôti (et des carapaces de crevettes, j’y reviendrai) et j’ai décidé de faire ce que je faisais avant, c’est-à-dire, un bouillon de volaille, histoire de montrer que même avec un rien, il est possible de faire un plat savoureux et réconfortant.

J’ai utilisé mon Multicuiseur Moulinex Traditionnel 45-en-1 pour réaliser ce bouillon. Je découvre toujours les différents programmes de cet appareil et j’ai une très grosse préférence pour les fonctions “soupe” et “cuisson à la vapeur”. La fonction “wok-mijoté” commence aussi à bien me plaire. Je tâtonne encore avec les temps de cuisson, mais c’est comme tout, c’est en pratiquant qu’on s’améliore. La fonction “riz-pilaf” ne me satisfait pas du tout, même en réduisant les temps de cuisson, j’obtiens des plats beaucoup trop cuits, proches du gloubi-boulga. J’ai enfin testé la fonction “pâtes”, mais une seule fois, donc ce n’est pas assez pour avoir des données. J’ai prévu de faire un article complet sur le sujet quand j’aurai fait le tour des 45 fonctions (autant dire, pas demain ! ^^’)

Donc, revenons-en à notre bouillon de poulet, réalisé avec une carcasse et des petits légumes de saison. Vous pouvez aussi réaliser cette recette à la casserole, même temps de cuisson.

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :