Test produit : boite hermétique sous vide Airblock

Test produit : boite hermétique sous vide Airblock et baguettes powerseal : des solutions simples, naturelles, efficaces et économiques pour mieux conserver, manger sain et frais, gâcher moins et faire des économies.#VivreMieux
☼ { Test produit : boite Airblock – 2 litres } ☼

☼ Test produit : boite hermétique sous vide Airblock ☼

Test produit : boite hermétique sous vide Airblock

Billet partenaire

Bonjour,

J’accepte très rarement de me prêter à l’exercice du billet sponsorisé ou partenaire, exercice qui consiste à parler à ses lecteurs de produits reçus par le biais de partenariats ponctuels ou pérennes.

Il faut vraiment que le produit qu’on me propose soit dans une des thématiques qui me tient à cœur : les fins de mois difficiles, la lutte contre le gaspillage alimentaire (et autre de manière générale), la gestion et bien entendu, le végétalisme.

(suite…)

Le défi végane 21 jours

Le défi végane 21 jours pour apprendre à végétaliser son alimentation, à changer son regard sur les animaux, à découvrir des clefs pour mieux vivre, le tout dans le partage et la bienveillance ♥ #VivreMieux
☼ { 21 jours pour changer son alimentation } ☼

☼ Le défi végane 21 jours ☼

Le défi végane 21 jours

Bonjour,

Il y a deux ans, je découvrais le défi végane 21 jours et je me décidais à pousser la porte du groupe qui relayait cette initiative sur Facebook. Je l’avoue, mon expérience des groupes vegan ayant été assez calamiteuse, j’ai pris cette décision avec beaucoup d’appréhension, ayant peur de tomber à nouveau dans un groupe où ce qu’on fait n’est jamais assez et/ou assez bien, et où toute question, même de bonne foi est prise pour de la provocation.

J’ai eu une très bonne surprise. L’appel à la tolérance et à la bienveillance qui figure dans le groupe du défi végane 21 jours n’est pas là que pour faire bien dans le tableau. J’ai trouvé un groupe de personnes formidables, ouvertes, motivées, patientes, tolérantes et bienveillantes qui m’ont donné l’envie de franchir le cap … ce que j’ai fait dans la sérénité.

(suite…)

Le bouquet du dimanche #14

Le bouquet du dimanche #14 : un peu de tout, de rien et surtout un petit bouquet à partager en toute amitié pour célébrer le week-end ♥ #VivreMieux
☼ { Le bouquet du dimanche ♥ } ☼

☼ Le bouquet du dimanche #14 ☼

Le bouquet du dimanche #14

Bonjour,

Un petit mot pour vous dire merci ♥

Il m’arrive très souvent, que dis-je, quotidiennement de douter de la validité du travail que j’effectue sur ce blogSimplement Cenwen. Je me remets encore plus en question que je ne le faisais sur  La Cuisine des Anges (et je me remettais déjà énormément en question !)

Je sais que j’ai pris un virage alimentaire, le végétalisme qui m’a fait perdre pas mal d’abonnés. Je sais que mon orientation politique et philosophique, tournée vers le véganisme, m’a aussi fait perdre pas mal d’abonnés. Sans doute, et à souvent à raison, parce que végétalisme et véganisme sont connotés d’extrémismes. J’ai des convictions mais ces convictions ne me font pas voir le monde en deux couleurs, le noir et le blanc, le Bien et le Mal. Je suis assez vieille, j’ai assez vécu et pris de coups pour avoir appris que les choses ne sont pas aussi simples et que la réponse à un problème complexe ne peut pas être généraliste et monobloc. J’ai des convictions mais j’essaye d’être/ de rester sensée et nuancée. (D’autres le sont autant que moi et je me sens moins seule !)

Je sais que les thèmes que j’aborde dans le blog, en particulier, les Fins De Mois Difficiles et les questions de Gestion Budgétaire ou de mise en application de méthode comme celle pour Bien gérer la liste de courses ☼  ne sont pas des plus “glamour”. Je parle de ce que je connais, de ce que je pratique, de ce qui fonctionne pour moi et je le partage, en espérant de tout cœur, que ma petite contribution de colibri, pourra apporter un début de solution à quelqu’un, un peu d’énergie pour relever la tête du sable. Et croyez-moi, parfois, j’ai moi aussi, la très forte envie de mettre la mienne dans le sable.

Rien, n’est facile et vivre en dessous du seuil de pauvreté, se sentir (trop) souvent en marge, n’aide pas non plus. Mais j’ai décidé, il y a longtemps que même si la vie me donne des pommes acides, c’est à moi de choisir : soit je fais la grimace et je pleurs sur mon sort, soit, j’en fais de la compote (ou un gâteau ) et je régale avec !

Header du blog Simplement Cenwen

C’est pourquoi, je veux vous dire merci

Parce que l’énergie qui est la mienne, l’envie de poursuivre quoi qu’il arrive, c’est aussi à vous que je la dois !

Parce que vous êtes restés fidèles en dépit de tous les changements. Parce que vous avez un jour poussé la porte de ce modeste blog et que vous êtes restés.

Parce que même si vous ne commentez pas toujours, je sens votre présence discrète et bienveillante.

Parce que même sans vous faire connaitre, vous partagez !

Parce que sans bienveillance, il n’y a pas, de tolérance, d’échange,d’amitié et de fidélité !

Parce que quand vous me dites qu’un billet, qu’un menu, qu’une idée, qu’une suggestion vous aide à sortir la tête du sable, à aller mieux, à vivre mieux, je me dis, que certes, ma contribution est celle du colibri, mais que ma petite goutte d’eau a aidé … et alors, pendant quelques secondes, je ne doute plus !

Le bouquet du dimanche #14 : un peu de tout, de rien et surtout un petit bouquet à partager en toute amitié pour célébrer le week-end ♥ #VivreMieux
☼ { ♥ } ☼

 

Je vous souhaite une belle journée, douce, sereine, zen, gourmande et lumineuse !

Prenez bien soin de vous !

Plein de bisous doux

Cenwen

 

 

Le bouquet du dimanche #13

Le bouquet du dimanche #13 : un peu de tout, de rien et surtout un petit bouquet à partager en toute amitié pour célébrer le week-end :)
☼ { Le bouquet du dimanche } ☼

☼ Le bouquet du dimanche #13 ☼

Le bouquet du dimanche #13

Bonjour,

Le temps passe, s’écoule, s’enfuit, s’éternise, se dissipe, s’effiloche, se perd et quoi que nous fassions, nous ne pouvons pas le retenir. Il nous file entre les doigts comme du sable, comme de l’eau.

Je rêve souvent de pouvoir garder ceux que j’aime  à l’abri d’une bulle hors du temps, à l’abri de la peine, de la souffrance, du chagrin, dans une bulle pleine d’Amour, de douceur et de tendresse, où rien, ni personne ne pourrait nous faire du mal, ou rien, ni personne ne pourrait nous séparer.

Je me réveille et la réalité du temps qui passe, s’écoule, s’enfuit, s’éternise, se dissipe, s’effiloche, se perd, me rattrape et me rappelle combien, ceux que j’aime me sont précieux et combien ils me manquent lorsqu’ils partent pour le Rêve, à défaut pour moi, d’un autre mot, qui recouvre une croyance en un Dieu auquel je ne crois plus, un lieu hors d’atteinte, où m’attendent ceux qui sont partis et dont je voudrais qu’ils se réveillent, parce que je gère mal leur absence, les rires, les mots et les larmes que nous ne partageons plus.

Je pense à eux, pas comme ça, en passant. Je pense à eux tout le temps … et pourtant, j’oublie. J’oublie les dates. J’oublie leurs traits. J’oublie le son de leurs voix et de leurs rires. J’oublie la chaleur de leurs bras autour de mes épaules. J’oublie les détails. Ils me filent entre les doigts comme du sable, comme de l’eau.

J’oublie alors que je ne veux pas oublier, mais le temps passe, s’écoule, s’enfuit, s’éternise, se dissipe, s’effiloche, se perd et quoi que je fasse, je ne peux pas le retenir.

Alors j’essaye de vivre, parfois vraiment, parfois en faisant semblant, parfois en trichant. J’essaye de secouer la tristesse qui m’envahit souvent. J’essaye encore, avec acharnement, de collecter les Petits Bonheurs et les Petits Riens. (Il faudrait juste que je trouve le temps et l’énergie de les partager à nouveau avec vous.)

J’essaye ☼  de célébrer chaque jour parce que j’ai la chance de le vivre  et de ne pas oublier, que même si le  temps passe, s’écoule, s’enfuit, s’éternise, se dissipe, s’effiloche, se perd, il nous console aussi, nous aide à avancer, à recommencer, à progresser, à nouer de nouveaux liens, à apprendre, à devenir des Âmes meilleures, à aimer, encore et toujours, parce que sans le Temps et sans l’Amour, Rien ne serait.

Je vous souhaite une belle journée, douce, sereine, zen, gourmande et lumineuse !

Célébrez les Petits Riens et les Petits Bonheurs !

Profitez de la vie !

♥ Plein de bisous doux  ♥

Cenwen

Oh mon balai !

Oh mon balai ! ... ou ce que je pense du balai Swifer Wetjet. Un chronique de Zombieland, pleine de dérision, où je vous explique l'influence de la publicité sur les esprits fragiles, le mien en particulier ;)
☼ { De l’influence de la publicité sur les esprits fragiles … } ☼

☼ Oh mon balai ! ☼

Oh mon balai !

De l’influence de la publicité sur les esprits fragiles !

J’ai  beau être un croisement génétique improbable entre une Licorne et l’Oncle Picsou, je n’en reste pas moins, parfois, un être humain avec des faiblesses et quelques bugs !

Pour ceux qui se souviennent de ☼  Ma voisine du rez-de-chaussée gauche ,  je suis une accro du  ménage et j’ai longtemps, très longtemps, trop longtemps été, sous l’influence de la publicité, à l’affut du dernier produit qui laverait plus blanc que blanc, d’un coup d’éponge qui fait briller sans effort le plan de travail dans lequel j’aurai pu me maquiller tant il aurait été propre et brillant comme un miroir. Mais ça c’était avant.

J’ai opéré un virage à 180° il y a environ trois ans à la suite de problèmes de santé et j’ai opté pour des choses moins glamour que le dernier V.I. Poo  … je vous laisse chercher sur internet pour le bonheur de découvrir à votre tour ce produit improbable !

J’utilise, du vinaigre blanc (parfumé par mes soins aux écorces d’agrumes), du savon noir non trafiqué et du bicarbonate et des huiles essentielles (tea tree, lavande, romarin et citron).

J’utilise aussi du savon de Marseille, le vrai, pas celui de contrebande qu’on nous fourgue à l’insu de notre plein gré dans les grandes surfaces. Lisez les étiquettes et si vous repérez les termes : « sodium tallowate » fuyez !  80 % des savons soi-disant de Marseille contiennent des graisses animales. Ils sont fabriqués à base de suif, c’est-à-dire des restes d’équarrissage issus de bœuf, de mouton ou de porc. Imaginez en plus que vous soyez vegan, l’horreur !
Mais forcément, dès qu’il y a de l’argent à se faire sur le dos des consommateurs, croyez bien que l’industrie cosmétique, ou de la « propreté » ou agroalimentaire, (c’est le même combat), ne va pas se priver pour essayer de nous entourlouper, de nous enfumer pour ne pas dire autre chose de beaucoup plus vilain.

J’utilise aussi, parce que sans lui, rien n’est possible, un ingrédient introuvable que ce soit en pharmacie, en herboristerie, sur internet ou chez le dealer du coin … de l’huile de coude ! What did you expect ? Pour paraphraser une autre publicité pour une marque bien connue de sodas qui n’ont plus rien à voir avec le sirop de quinine dilué à l’eau gazeuse et additionné d’une rondelle de citron de mon enfance ! (1)

Mais là n’est pas le sujet !

Oh mon balai ! ... ou ce que je pense du balai Swifer Wetjet. Un chronique de Zombieland, pleine de dérision, où je vous explique l'influence de la publicité sur les esprits fragiles, le mien en particulier ;)
☼ { Tout ce qu’il vous faut pour fabriquer de l’huile de coude } ☼

 

J’ai, je l’avoue, honteusement et fièrement (les deux sont compatibles par un tour de passe-passe psychologique dont seul le cerveau humain est capable)  craqué pour un balai. Pas un balai quelconque, non Le Balai ! Avec des majuscules je vous prie et des petites étoiles dans les yeux ! Violet en plus ! Oui, Votre Honneur, c’est une circonstance atténuante, surtout quand on connait ma passion quasi maladive (mais je me soigne) pour le Violet, l’Héliotrope, l’Indigo, le Lilas, le Magenta, le Mauve, l’Orchidée, le  Parme, le Prune,  le Violine, le Rose Bonbon, le Zinzolin et j’en oublie quelques-uns !

En principe avant d’acheter quoi que ce soit, j’applique la méthode BISOU (2), oui Monsieur, oui Madame ! La méthode BISOU c’est la méthode pour ne pas acheter n’importe quoi, n’importe comment, à n’importe quel prix sans réfléchir ! Sauf que là, sans doute obsédée par la couleur violette du dit balai, quelque chose d’innommable s’est réveillé dans les méandres de mon cerveau reptilien et a, dans un réflexe atavique de survie ancestral, court-circuité tout esprit critique en moi.

Ma main a été plus prompte que ma réflexion et j’ai commis l’irréparable ! J’ai acheté un très joli balai, inclus dans un très joli kit complet, dans une très jolie boite sans réfléchir une fraction de seconde.

Oh mon balai ! ... ou ce que je pense du balai Swifer Wetjet. Un chronique de Zombieland, pleine de dérision, où je vous explique l'influence de la publicité sur les esprits fragiles, le mien en particulier ;)
☼ { Une Licorne dans les étoiles … plus dure sera la chute ! } ☼

 

Je suis rentrée chez moi satisfaite, je dirais même contente, avec l’impression d’avoir bien dépensé mon argent, pour un achat essentiel qui, je n’en ai pas douté un seul instant, la publicité et les avis lus sur les blogs de Maman et les blogs Life Style, m’en ayant gentiment et doucement convaincu, allait changer ma vie de ménagère du XXème siècle en vie de Fée du Logis 2.0 Et oui, rien que ça ! Quand je vous parle de l’influence de la publicité sur les esprits fragiles, le mien en particulier, je n’exagère pas !

J’ai déballé Mon Balai comme une petite fille le lendemain de Noël, en prenant soin de ne pas déchirer le rabat de la jolie boite, en lisant soigneusement les instructions, en montant les pièces avec minutie dans l’ordre indiqué, en plaçant les piles dans le bon compartiment et dans le bons sens, en positionnant au millimètre la lingette, et pour la manipulation « à risque », l’insertion du flacon dans l’emplacement idoine, l’assistance bienveillante de mon conjoint !

Un bzz léger comme le bruissement d’aile d’un papillon quand j’ai pris le manche en main m’a fait frissonner de bonheur de la tête au pied (oui, je sais, il m’en faut peu pour me faire décoller !)

Le produit est sorti par les deux buses, en une jolie brume légère et j’ai commencé à nettoyer mes sols dans la joie et la bonne humeur …

Le nirvana a duré trente secondes. Le temps que du sol à mes narines (je suis grande, 1.77 m) monte le parfum entêtant de ce que le fabricant nomme une brise fraiche !

Il y a sans doute bien longtemps que les chimistes qui travaillent pour Procter et Gamble n’ont pas dû mettre les pieds hors de leur laboratoire, parce que pardon, côté « brise fraiche » on repassera ! Ça sent comme, et bien, je serai bien en peine de faire une comparaison avec quelque chose de frais, léger et naturel. Ça sent plutôt comme le parfum bon marché d’une cocotte de luxe, utilisé pour masquer des odeurs nauséabondes et suspectes. Rien qui donne une idée de fraicheur et de propreté.

J’ai été prise d’une crise d’asthme carabinée, j’ai eu des démangeaisons au niveau des yeux et de la bouche au point de confiner mes chats dans une pièce fermée pour éviter tout risque. J’ai ressorti mon seau et mon houpion et j’ai passé le coin que j’avais nettoyé à grande eau à plusieurs reprises pour ne laisser aucune trace de ce produit sur mon sol. Vu ma réaction au produit, il était hors de question de laisser mes chats le respirer et hors de question que je leur laisse poser les coussinets dessus.

Ceci dit, les concepteurs du Swifer Wet Jet ont sacrément bien bossé. Côté design, le balai est super joli, ergonomique et il en jette. Il est même tellement bien conçu que la main vient, naturellement se poser très nonchalamment sur la poignée et que le moindre effleurement y compris et surtout par inadvertance, déclenche l’envoi du produit. Pour l’éviter, il faut tenir le balai avec une position de main qui n’a rien de naturel.

Ceci dit, je comprends, il faut pouvoir vendre la recharge de produit qui coûte, à Intermarché, la bagatelle de 6.90 € la dose. Vu la sensibilité de la touche de brumisation, autant dire que le flacon ne fait pas long feu. Le flacon est sensé vous permettre de nettoyer 30 mètre carré de sol ! (La maison fait dans les 70/80 mètres carrés, je vous laisse faire le calcul).

Quant à la lingette qui retient la saleté et l’empêche de se redéposer (la garce cette saleté qui se redépose dès qu’on a tourné le dos !), il faut quand même compter, tousse (toujours à Intermarché) 14.90 € la recharge de dix lingettes.

Autant dire qu’en une séance de ménage, vous dépensez facilement 28.80 €, c’est-à-dire bien plus que ce que le balai vous a coûté, soit de 24.90 € à 14.90 € si vous avez bénéficié d’un coupon de réduction (coupons qui ont envahi nos magazines et nos boites aux lettres depuis quelques semaines !)

En clair, pour bien enfoncer le clou, vous dépensez bien plus que la valeur d’un seau d’eau additionné d’un trait de savon noir et de quelques gouttes d’huiles essentielles !

Si vous voulez savoir ce que j’ai fait de mon joli balai violet, je ne l’ai pas mis au rebut. J’ai vidé le flacon (avec remords vu que je ne sais pas quels produits chimiques j’ai jeté dans les canalisations de ma ville). J’ai ouvert le flacon bien qu’il soit écrit de ne pas le faire, des fois que, je n’ai sais pas, les foudres de l’Enfer s’abattent sur le fou, la folle qui aurait l’audace de braver l’interdit. Je l’ai rincé soigneusement et je l’ai rempli d’un mélange d’eau, de savon noir et vinaigre, je l’ai rebouché sans difficulté, sans que le ciel me soit tombé sur la tête et sans que sans mon corps lapidé et pantelant ait fini exposé, voué aux Gémonies, puis j’ai replacé la petite bouteille dans l’emplacement idoine.

J’ai remplacé les lingettes hors de prix par des lingettes en microfibres maintenues par deux élastiques à cheveux de manière à ne pas gêner la diffusion de ma solution nettoyante et j’utilise ainsi, de manière beaucoup plus saine, écologique et économique mon joli balai, acheté lors d’un moment d’égarement.

Inutile de dire qu’on ne m’y reprendra pas !

Oh mon balai ! ... ou ce que je pense du balai Swifer Wetjet. Un chronique de Zombieland, pleine de dérision, où je vous explique l'influence de la publicité sur les esprits fragiles, le mien en particulier ;)
☼ { Oh mon balai ! } ☼

Avant, j’étais gentille, mais ça, c’était avant !

Je vous souhaite une  belle journée, douce, sereine, zen, gourmande et lumineuse !

Prenez bien soin de vous !

Plein de bisous doux

Cenwen

 

(1) Tonique ancestral  ☼

(2) La méthode BISOU proposée par Marie et Herveline dans leur livre ☼ “J’arrête de surconsommer” ☼ est très simple : avant chaque achat, détaillez chaque lettre du mot “BISOU” et demandez-vous :

  • B comme Besoin. A quel besoin cet achat correspond-il ?
  • I comme Immédiat. Dois-je l’acheter immédiatement ?
  • S comme Semblable. N’ai-je pas déjà quelque chose de semblable ?
  • O comme Origine. Quelle est l’origine de ce produit ?
  • U comme Utile. Cet objet me sera-t-il vraiment utile ?

Bonne Fête de Pâques 2018

Bonne Fête de Pâques 2018 ~ Simplement Cenwen . Mes souhaits de Pâques 2018 pour chacun et chacune d'entre vous en ce temps de Renouveau.
☼ { Bonne fête de Pâques } ☼

☼ Bonne Fête de Pâques 2018 ☼

Bonne Fête de Pâques 2018

Bonjour,

Un peu tardivement, un petit mot pour vous souhaiter une bonne fête de Pâques,  fête de la Résurrection et du Renouveau

(suite…)

Entre nous, il y a un gros malaise !

Entre nous, il y a un gros malaise ! Où je vous raconte l'envers du décor de la vie de blogueuse sur Facebook et je vous propose une alternative pour quitter ce réseau et s'en créer un nouveau ♥
☼ { Entre nous, il y a un gros malaise ! } ☼

☼ Entre nous, il y a un gros malaise ! ☼

Entre nous, il y a un gros malaise !

 

Bonjour

Entre nous, il y a un gros malaise ! Non, pas entre vous et moi, mais entre Facebook et moi !

Un billet un peu particulier ce matin pour vous parler de l’envers du décor de Facebook et de la manière dont les blogueurs y sont traités depuis quelques mois.

(suite…)

Le bouquet du dimanche #12

Le bouquet du dimanche #12  un peu de tout, de rien et surtout un petit bouquet à partager en toute amitié pour célébrer le week-end :)
☼ { Le bouquet du dimanche } ☼

☼ Le bouquet du dimanche #12 ☼

Le bouquet du dimanche #12

Bonjour,

Un peu tardivement aujourd’hui, le bouquet du dimanche , juste une attention, une intention chargée de douceur et de tendresse pour finir le week-end.

(suite…)

Le bouquet du dimanche #11

Le bouquet du dimanche #11. un peu de tout, de rien et surtout un petit bouquet à partager en toute amitié pour célébrer le week-end :)
☼ { Le bouquet du dimanche } ☼

☼ Le bouquet du dimanche #11 ☼

Le bouquet du dimanche #11

Bonjour,

Juste quelques lignes pour partager avec vous de petit bouquet du dimanche #11 tout doux et tendre

parce qu’autour de moi, bien des personnes pour qui j’ai de l’affection et de la tendresse, ne vont pas bien du tout et que je ne sais pas quoi faire pour soulager leur peine ou leur apporter mon aide.

(suite…)

Le bouquet du dimanche #10

Le bouquet du dimanche #10 et tous mes voeux pour 2018. un peu de tout, de rien, des nouvelles en pagaille et surtout un petit bouquet à partager en toute amitié pour célébrer le week-end :)
☼ { Le bouquet du dimanche } ☼

☼ Le bouquet du dimanche #10 ☼

Le bouquet du dimanche #10

Bonjour,

Cela fait un long moment que je n’ai rien publié sur ☼ Simplement Cenwen ☼ et je me rends compte, que j’ai même négligé ☼ Le bouquet du dimanche ☼ cette petite rubrique qui pourtant me tient à cœur.

J’ai eu un gros passage dépressif pour des raisons multiples : un très gros chagrin lié au décès d’un ami cher et de mon oncle, des conditions de vie difficiles à ☼ Zombieland ☼ et d’autres problèmes dont je n’ai pas parlé et dont je ne parlerai pas.

(suite…)

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :