La vie est gourmande ! Les recettes à la mijoteuse électrique

La cuisson des légumes secs à la mijoteuse

La cuisson des légumes secs à la mijoteuse
La cuisson des légumes secs à la mijoteuse
☼ Haricots blancs cuits à la mijoteuse électrique ☼

☼ La cuisson des légumes secs à la mijoteuse  ☼

La cuisson des légumes secs à la mijoteuse

Bonjour,

J’ai une mijoteuse électrique depuis 2016 et j’en suis fan. J’aime le côté cuisson lente et douce, les petits plats mijotés et la possibilité de tout mettre dans la cuve et d’oublier le tout pendant 8 heures.

Une précision par rapport à la mijoteuse électrique. Elle fonctionne en utilisant la même consommation qu’une ampoule électrique standard.

Si vous suivez un tant soit peu le blog, vous savez que je consomme pas mal de légumes secs, pour leur apport en protéines, de manière à compenser le fait que je ne consomme pas de protéines animales. Ils apportent une bonne partie des glucides et protéines que notre corps réclame au quotidien. Ils sont également riches en fibres et en éléments minéraux, en vitamine B et ils font aussi partie des aliments riches en magnésium.

Par contre, souvent par flemme, je me contente de légumes secs en conserve … avec l’excuse du côté pratique. Pas de prise de tête, j’ouvre la boite, je rince, j’utilise dans ma recette. Pratique et rapide ! Jusque là, l’explication peut sembler tenir la route.

La cuisson des légumes secs à la mijoteuse électrique
☼ Des boites, des boites, encore des boites ! ☼

Sauf que, si je gratte un peu, les boites de conserve, franchement, il y a mieux.

Tout d’abord, je me suis rendue compte que ma poubelle débordait de boites de conserve, au moins 5 par semaine, parfois bien plus. Elles prennent de la place. Elles sont lourdes. Vu que pour 2020, je me suis fixée de réduire mes déchets, ce n’est pas l’idéal.

Ensuite, la Miss Picsou qui vit en moi (elle ne dort jamais !), me crie régulièrement à l’oreille, que bon, certes, pratique et rapide, c’est bien, mais que les boites de conserve, ça n’est pas non plus économique. Parfois, dans un accès de mauvaise fois, je lui répond qu’une boite ne va pas me ruiner et que c’est moi qui cuisine et pas elle, dans le fond, elle a raison.

Elle a diablement raison, parce que si on y regarde de plus près, sans être excessivement chères, elles sont plus chères que les légumes secs vendus en vrac ou en boite de carton.
Les faire cuire soi-même permet grosso modo, de diviser le coût par deux : 500 grammes de haricots secs “crus” à 1.59€ (vrac)  donnent environ 1500 à 1700 grammes de haricots cuits. Une boite de haricots blancs en conserve (500 grammes) coûte 0.95€, donc pour un poids équivalent de 1500 grammes, j’en ai pour 2.85 €

Miss Picsou a un dicton favori : “les petits ruisseaux font les grandes rivières” ou plutôt “les petits sous mis de côté font de grandes économies”.

Bon, clairement, l’économie n’est pas grande mais c’est toujours ça de pris.

Ensuite, si vous faites cuire vos légumes secs vous même, vous dites adieu au sel (en trop grande quantité dans tout ce qui est préparé par l’industrie agroalimentaire) et adieu aux conservateurs. Hop, deux autres avantages !

Comme pour beaucoup de gens, faire cuire mes légumes secs me semblait fastidieux.

Entre le tri, les douze heures de trempage et les, au minimum deux heures de cuisson avec surveillance, on a vu plus exaltant ! Cependant, après pas mal de recherches sur le sujet, en particulier sur les blogs américains (sur lesquels la mijoteuse électrique ou slow cooker est une institution), il s’avère qu’il est inutile de faire tremper les légumes secs si vous les faites cuire à la mijoteuse.

Avec toutefois une grosse mise en garde :

Cette méthode n’est pas recommandée pour les haricots rouges ou les haricots de la famille des haricots rouges (comme les haricots blancs ou les cannellini) car ils contiennent une substance naturelle appelée phytohaemagglutnine, qui peut être toxique pour l’homme et provoquer une grave détresse gastro-intestinale. Les haricots doivent être cuits à ébullition complète pendant au moins dix minutes pour décomposer cette substance, et la plupart des mijoteuses n’atteignent pas ce niveau de chaleur.

Personnellement, je fais tremper mes haricots blancs ou rouges pendant 12 heures, puis je les fais bouillir dix minutes et ensuite, je les transfère dans la mijoteuse.

La cuisson des légumes secs à la mijoteuse
☼ Cuisson des haricots blancs à la mijoteuse ☼

Comment procéder pour les haricots secs :

Étape 1 : Versez 500 grammes de haricots secs sur une plaque à pâtisserie et triez pour éliminer les pierres ou les débris. Transférez-les ensuite dans une passoire pour les rincer et éliminer la poussière.

Étape 2 : Laissez tremper 12 heures.

Étape 3 : Faites bouillir les haricots secs pendant 10 minutes (à la casserole). Égouttez-les.

Étape 4 : Placez les haricots secs dans la mijoteuse et ajoutez de l’eau jusqu’à 2 centimètre du bord. Mettez le couvercle, réglez la mijoteuse sur 1 (intensité basse). Laissez cuire pendant 8 heures.

Étape 5 : Quand les haricots sont cuits, versez-les dans une passoire et rincez-les rapidement. Répartissez les haricots dans des récipients (sacs de congélation refermables ou zippés ou des boites de conservation), étiquetez, datez et congelez jusqu’au moment de les utiliser.

La cuisson des légumes secs à la mijoteuse
☼ Cuisson des haricots secs à la mijoteuse, en fin de cuisson ☼

Comment procéder pour les autres légumes secs :

Étape 1 : Versez 500 grammes de légumes secs sur une plaque à pâtisserie et triez pour éliminer les pierres ou les débris. Transférez-les ensuite dans une passoire pour les rincer et éliminer la poussière.

Étape 2 : Placez les légumes secs dans la mijoteuse et ajoutez de l’eau jusqu’à 2 centimètre du bord. Mettez le couvercle, réglez la mijoteuse sur 1 (intensité basse). Laissez cuire pendant 6 à 8 heures.

Étape 3 : Quand les légumes secs sont cuits, versez-les dans une passoire et rincez-les rapidement. Répartissez les haricots dans des récipients (sacs de congélation refermables ou zippés ou des boites de conservation), étiquetez, datez et congelez jusqu’au moment de les utiliser.

Mon petit plus à la cuisson :

On peut tout à fait se contenter de faire cuire les légumes secs à l’eau “plate”. J’aime bien ajouter une ou deux carottes épluchées et coupées en rondelle, un poireau lavé et coupé en rondelles, deux feuilles de laurier, une gousse d’ail, un oignon piqué de quelques clous de girofle. Je sale très, très légèrement.

Blog de recettes économiques et fins de mois difficile

Liste des légumes secs les plus courants :

  • Lentilles
  • Fèves
  • Haricots blancs
  • Haricots noirs
  • Haricots rouges
  • Flageolets
  • Lupin blanc (cultivé en France)
  • Pois cassés
  • Pois chiches
  • Soja
  • Petits pois

Blog de recettes économiques et fins de mois difficile

 

En résumé :

Avec un peu d’organisation, cuire ses légumes secs présente de nombreux avantages :

  • Réduction des déchets
  • Contrôle du sel
  • Absence d’additif
  • Économie d’argent
  • Des légumes plus jolis d’aspect (le fond des boites ressemblant souvent à de la purée de légumes secs)
  • La possibilité de les congeler une fois cuits

 

Blog de recettes économiques et fins de mois difficile

Quelques recettes à base de légumes secs :

Wraps aux haricots blancs et salsa mexicaine à la tomate
☼ Wraps de haricots blancs et sauce salsa mexicaine ☼

Wraps aux haricots blancs

Blog de recettes économiques et fins de mois difficiles : buns farcis aux haricots blancs
☼ { Buns farcis : haricots blancs, poireaux et champignons } ☼

 

Buns farcis aux haricots blancs

Blog de recettes économiques et fins de mois difficiles : Haricots rouges épicés à la sauce tomate ~ recette fins de mois difficiles. Recette facile, rapide, économique de haricots mijotés à la sauce tomates et aux épices
☼ { Haricots rouges épicés à la sauce } ☼

Haricots rouges épicés à la sauce tomate

 

☼ { Soupe de pois cassés au cumin, recette au Multicuiseur Moulinex } ☼

Soupe de pois cassés au cumin

 

Pois chiches au curry rouge : recette économique et gourmande, à base depois chiche, de pâte de curry rouge et de lait de coco.
☼ { Pois chiches à la pâte de curry rouge } ☼

Pois chiches au curry rouge

Je vous souhaite une bonne journée,

Prenez bien soin de vous,

Cenwen

 

Crédit image “boites de conserves” : Image par Araceli Jáuregui de Pixabay

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2020 Cenwen Isabelle Gillet
Cliquez pour noter la recette !
[Total: 0 Average: 0]

8 commentaires

  1. Merci pour cette recette, j’en cherchais une depuis longtemps.
    En Auvergne, Miss Picsou dirait “un sou c’est un sou!” 😉

    1. Coucou
      Merci beaucoup
      Tu as raison un sou est un sou !
      Belle et douce journée, plein de bisous

  2. Mais 8 heures d électricité tout de même.
    Moi j ajoute du BS dans mon eau de trempage..
    J adore les légumes secs…

    1. Cenwen Isabelle Gillet a dit :

      Coucou Marie (◍•ᴗ•◍)❤
      La mijoteuse électronique a une consommation extrêmement basse, c’est un de ses gros avantages. Je vais faire un ajout à mon billet. Merci
      Oui pour le bicarbonate ! ❤️
      Belle et douce journée ( ˘ ³˘)♥

  3. Evelyne a dit :

    Perso, il y a longtemps que je fais tremper et cuire mes légumes secs moi-même. Ce n’est vraiment qu’une question d’habitude à prendre et pourtant je ne suis pas vraiment organisée ! Je les fais même tremper plutôt 20 h que 12 (ils commencent alors à fermenter un peu) pour les rendre plus digestes et je crois bien que ça marche. Voilà pour ma petite expérience.
    Il y a un site super sur tout ce qui est fermentation mais j’attends votre accord pour donner les coordonnées
    Merci pour votre implication

    1. Cenwen Isabelle Gillet a dit :

      Coucou Evelyne (✿ ♡‿♡)
      Merci pour ce gentil retour. Je n’ai jamais osé aller au delà de 12 heures. Je tenterai.
      Pas de soucis pour le lien, avec plaisir. Je le validerai manuellement.
      Bonne journée, des bisous (◍•ᴗ•◍)❤

  4. bonjour Cenwen, merci pour vos articles. Aujourd’hui quelque chose m’échappe à propos de la cuisson des legumineuses. Qd vous écrivez : pas recommandée pour les haricots rouges ou les haricots de la famille des haricots rouges (comme les haricots blancs ou les cannellini), sachant que ce sont des haricots blancs en photo, que voulez-vous dire?

    1. Cenwen Isabelle Gillet a dit :

      Coucou Aucune, merci (。♡‿♡。)
      J’explique qu’on peut faire cuire les haricots blancs secs à la mijoteuse à condition de les faire bouillir pendant dix minutes avant de les mettre à cuire dans la mijoteuse :,-) En suivant cette méthode, il n’y a plus aucun problème, ni aucune contre-indication à la cuisson des haricots secs à la mijoteuse.
      C’est pour cela que j’ai bien différencié les légumes secs (trois étapes de préparation) des haricots secs (5 étapes de préparation) 🙂
      Belle et douce journée 🙂
      Bisous ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :