Raviolis poireaux et St Agur

Raviolis poireaux et St Agur

☼ Raviolis poireaux et St Agur ☼

Raviolis poireaux et St Agur

Bonjour,

Je suis contente de vous retrouver pour la dix-neuvième édition du Challenge Alimentaire Fins de mois difficiles, connu sous le #FDMD.

Le but de ce défi est de proposer des recettes dont le prix de revient ne dépasse pas 1.50€ la part. Nous allons souvent plus loin, en proposant des recettes autour de 1€.

Ce défi créatif et culinaire est ouvert à tous et à toutes, avec ou sans blog. Je relaie régulièrement sur mon blog les recettes des non-blogueurs. J’apprécie toujours autant d’ouvrir mes pages à d’autres intervenants. N’hésitez pas à vous manifester.

Pour cette édition, j’ai choisi une recette de raviolis, farcis d’un légume de saison, le poireau et de St Agur. Ce sont deux ingrédients qui fonctionnent bien ensemble. Et j’aime particulièrement les raviolis.

Pour la touche finale de mon assiette, j’ai fait un emprunt à Hélène, qui participe à toutes les éditions du #FDMD depuis deux ans.

Si vous ne disposez pas du Kit à raviolis Tupperware que j’ai, une fois de plus, emprunté à Belle Maman, vous pouvez faire vos raviolis à l’aide d’un emporte-pièce ou à l’aide d’une roulette à pâtes.

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Velouté de panais

Velouté de panais : une recette simple, rapide et économique. Recette au Monsieur Cuisine Edition Plus

☼ Velouté de panais ☼

Velouté de panais

Bonjour,

Le panais et moi, c’est une histoire de coup de foudre qui a débuté il y a quelques années déjà !

Connu déjà dans l’Antiquité gréco-romaine, on ignore comment le panais a été domestiqué. Il s’est  cependant diffusé dans toute l’Europe de l’ouest.

Il est connu sous le nom latin de pastinaca, mot qui désigne tout autant le panais que la carotte .

Au Moyen Âge, le panais est considéré comme un aliment de base par le peuple. Quant à la classe bourgeoise et à la noblesse, elles l’évitent, comme tous les légumes, réputés mauvais pour la santé.

Le panais à été importé en Amérique par des colons européens. Malgré une couleur moins éclatante, le panais s’avère néanmoins savoureux en plus de renfermer une étonnante variété de vitamines et minéraux. Ce légume gagne à être mieux connu, notamment pour sa polyvalence : il se déguste cru ou cuit comme la carotte, et peut ainsi être incorporé à une multitude de plats.

En Europe, le panais sera consommé surtout en Angleterre et dans les autres pays du nord-est, les Français le dédaignant. Aujourd’hui, pourtant, il retrouve une certaine popularité chez les amateurs de légumes anciens, de même que dans la population en général, car il est synonyme d’aliment santé ou, comme on dit en France, de « fraîche attitude ».

Très sucré, il a servi à la préparation de sirops, de confitures, de vin et même d’une farine à pâtisserie.

Le panais est aussi un cousin du céleri et du fenouil.

Il n’y a aucune difficulté dans la recette proposée aujourd’hui.

Je l’ai réalisée à l’aide de mon Monsieur Cuisine Édition Plus, mais vous pouvez tout à fait le réaliser à la casserole.

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Soupe à la tomate et au paprika

Soupe à la tomate et au paprika

 ☼ Soupe à la tomate et au paprika ☼

Soupe à la tomate et au paprika

Bonjour,

Depuis juin, je suis l’heureuse détentrice d’un Monsieur Cuisine Édition Plus. Cet appareil, j’en rêvais depuis plusieurs années. Merci Papa

Je suis fan de mon robot. Je m’en sers quotidiennement. Il me simplifie grandement la vie, me fait gagner du temps et m’évite des séances de vaisselle interminables.

Comme toute machine, plus on s’en sert, plus on prend confiance. Si au début, je me suis contentée de suivre les recettes du livre, je vole désormais de mes propres ailes.

La recette de  Soupe à la tomate et au paprika que je vous propose est d’une simplicité enfantine, mais elle est délicieuse !

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Goulash de pommes de terre

Goulash de pommes de terre ~ Recette Fins de Mois Difficiles. Des pommes de terre, des épices, un plat simple et savoureux, très "comfort food" !

Goulash de pommes de terre

☼ Goulash de pommes de terre ☼

Bonjour,

Le goulash est un plat qui fait partie des classiques de notre famille depuis le début des années 70 ! J’avais proposé la recette familiale sur la Cuisine des Anges, vous pouvez la retrouver ici : Goulash

Cette recette est la recette traditionnelle, à base de bœuf et de pommes de terre. Aussi bonne soit-elle, elle ne rentre malheureusement plus dans le cadre de mon alimentation. Il m’a fallu de nombreux essais pour mettre au point une recette végétarienne/végétalienne qui n’ait rien à envier à l’originale.

J’ai profité du passage de mon papa en septembre, pour lui faire tester. Le verdict a été positif : mon goulash de pommes de terre est super bon. Ouf, test passé haut la main !

Comme je ne trouve pas de paprika fumé en magasin, j’ai remplacé le petit goût fumé que j’appréciais beaucoup par un peu de Liquid Smoke, produit qui a changé la donne pour moi quand il s’agit de végétaliser une recette contenant de la viande et/ou des lardons. A savoir : c’est un produit 100% végétal, sain et sans gluten.

Ceci dit, vous pouvez faire l’impasse sur cet ingrédient dans la recette. Elle n’en restera pas moins bonne.

Cette recette rentre parfaitement dans le cadre du Challenge Alimentaire Fins de Mois Difficiles, avec un prix de revient par personne de  : 1.13€

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

Chaussons aux légumes d’automne

Chaussons aux légumes d’automne

Chaussons aux légumes d’automne

Bonjour,

Pour ce billet, je cède la place à Camille pour sa première participation officielle au  Challenge Fins de Mois Difficiles.

Pour ceux et celles qui découvrent le #FDMD à l’occasion de cette recette, je fais un petit résumé.

(suite…)

Galettes de légumes et sauce yaourt

Galettes de légumes sauce au yaourt

☼ Galettes de légumes et sauce yaourt ☼

Galettes de légumes et sauce yaourt

Bonjour,

Pour ce billet, je cède la place à Sylvain qui est un habitué du Challenge Fins de Mois Difficiles.

Pour ceux et celles qui découvrent le #FDMD à l’occasion de cette recette, je fais un petit résumé.

(suite…)

Ratatouille et tartines à la purée d’ail

Ratatouille à base de légumes d'été et tartines de purée d'ail dans une assiette blanche

☼ Ratatouille et tartines à la purée d’ail ☼

Ratatouille et tartines à la purée d’ail

Bonjour,

La ratatouille est un plat simple mais qui peut vite tourner au « gloubiboulga » si il n’est pas fait dans les règles. En effet on a vite fait de passer d’un délicieux plat provençal à une bouillie de légumes.

Il faut juste prendre son temps : laver soigneusement les légumes, les sécher délicatement, puis les couper dans les règles, ensuite les faire dorer dans une huile d’olive de qualité et pour terminer, les faire cuire tranquillement, à feu doux.

Il n’y a pas de recette précise mais des principes à respecter. Deux méthodes sont possibles : cuisson de tous les légumes ensemble, ou bien première cuisson légume par légume. Les défenseurs de la tradition provençale comme les grands cuisiniers Roger Vergé ou Guy Gedda préconisent de faire revenir ou même frire les légumes un par un, puis de passer le poivron sur la flamme pour le débarrasser de sa peau et lui donner une saveur de grillé.

Comme il me restait une petite poignée d’olives dans mon bocal, je l’ai ajoutée à mes légumes. Pour finir, tout en restant dans les saveurs de la Provence, j’ai réalisé une purée d’ail maison.

Quelques tranches de pain maison au levain viennent compléter ce plat savoureux.

A déguster chaude ou froide, en fonction de vos envies !

S’il vous reste de la ratatouille, vous pouvez l’intégrer dans un cake salé (sur la base de ce cake), dans une omelette ou dans un flan avec quelques dés de feta.

(suite…)

Salade composée : concombre, bleu d’Auvergne et noisettes

Salade composée au concombre bleu d'Auvergne etnoisettes
Salade composée au concombre, bleu d’Auvergne et noisettes

☼ Salade composée : concombre, bleu d’Auvergne et noisettes ☼

Salade composée : concombre, bleu d’Auvergne et noisettes

Bonjour,

Une recette fraiche, facile, rapide, low carb et végétarienne pour une reprise en douceur, c’est ce que je vous propose aujourd’hui.

Sans suivre un régime cétogène à strictement parler, j’ai drastiquement réduit la part de glucides dans mon alimentation.

En effet, alors que  je ne consomme pas de sucre en dehors de ceux naturellement présents dans les aliments, j’ai découvert que j’en consommais vraiment beaucoup.

C’est pourquoi, j’ai procédé à quelques changements dans la composition de mes repas.

(suite…)

Purée de potiron kabocha à l’ail et au thym

Purée de potiron kabocha à l'ail et au thym, recette au multicuiseur Moulinex Traditionnel 45-en-1 : économique et gourmande.
☼ { Purée de potiron à l’ail et au thym } ☼

☼ Purée de potiron kabocha à l’ail et au thym ☼

Part : 4 ~ Préparation : 20 minutes ~ Cuisson : 30 minutes ~ Difficulté : ~ Coût :

Purée de potiron kabocha à l’ail et au thym

porte-monnaie, icône de la section recettes pour fins de mois difficiles

 

Recette fins de mois difficiles

 

Bonjour,

J’essaye de reprendre pied. Un jour bien, l’autre non… Je tombe, je me relève. Ces deux dernières semaines, je me suis concentrée sur la maison, la remettre en ordre, la nettoyer du sol au plafond. J’ai réorganisé la véranda qui nous sert de buanderie et d’arrière-cuisine ainsi que d’espace de stockage. J’ai vidé et bougé les meubles, réorganisé l’espace, tant bien que mal et à défaut d’être « joli » c’est propre et relativement rationnel. Je n’ai pas de retard de linge, je le traite au fur et à mesure : le plier me détend, c’est ma séance d’origami personnelle.

Je me remets à des horaires fixes : lever 6h00, coucher 22h00. Les insomnies m’ont tellement décalé que je dormais une bonne partie de la journée. Je tourne encore un peu au ralenti.

J’ai fait les mises à jour du blog, remis un tour de serrage du côté de la sécurité. Je vais me pencher sur les index que j’ai laissé à l’abandon, reprendre mes articles sur l’organisation qui sont en attente et publier des recettes avant de faire comme souvent, les oublier et les mettre ensuite à la poubelle parce qu’elles ne sont plus de saison ou que je n’ai pas noté comment je les ai réalisées.

Je cuisine, des choses simples avec des produits de saison. Je suis dans une phase soupe et purée de légumes !

J’ai réalisé cette purée de potiron kabocha à l’ail et au thym avec les trois minuscules kabocha (un potiron originaire du Japon) qui ont réussi à pousser cet été dans ma microscopique plate-bande devant la maison. Elle fait moins d’un mètre carré. Ce n’est pas grave ! Je suis têtue, je récidiverai au printemps ! ^^

Les pommes de terre sont locales. Elles poussent à quelques kilomètres de la maison et sont vendues sur le marché à 0.70€ le kilo. Imbattable, sauf à les faire pousser soi-même, mais dans moins d’un mètre carré … je préfère garder la place pour mes kabocha.

Là, je parle de kabocha, mais le potiron de nos régions sera tout aussi parfait !

Prêt(es) ?

A vos tabliers !

(suite…)

Chili végétarien à la patate douce

Chili végétarien à la patate douce ~ recette Fins de mois difficiles, facile et délicieuse pour se régaler sans se ruiner. #FDMD
☼ { Chili végétarien à la patate douce } ☼

☼ Chili végétarien à la patate douce  ☼

Chili végétarien à la patate douce

porte-monnaie, icône de la section recettes pour fins de mois difficiles 

♥ Pour le calcul du prix de revient de la recette : cliquez ici ♥

Recette Fins de Mois Difficiles

☼ #VivreMieux #ChallengeAlimentaire #FinsDeMoisDifficiles #FDMD

  » Bien manger sans ruiner son portemonnaie ! »

Bonjour,

Je suis ravie de vous retrouver pour l’édition 14 du # FDMD ou Challenge Alimentaire Fins de mois Difficiles. Pour ceux qui ne connaissent pas encore, le #FDMD est un défi relevé tous les mois des blogueurs et des non-blogueurs pour dire « Stop à la fatalité et la morosité du combo pâtes, riz, patates sans beurre » quand le portemonnaie est à fond de cale ou presque.

Nous vous proposons des recettes gourmandes, saines, créatives pour des prix de revient mimi-mini. La limite haute est fixée à 1.50 € la part, mais tout le monde fait preuve d’ingéniosité et propose des recettes plus près de 1.00 € la part.

Pour ma part, j’ai choisi un classique de ma cuisine, un chili sans viande que j’ai agrémenté de dés de patates douces, légume que j’aime beaucoup. Je me suis permis cette petite « folie » parce que le reste des ingrédients est vraiment très peu onéreux. Vous pouvez remplacer les dés de patate douce pour des petits bouts de carottes, mais si vous aimez la patate douce, ne vous privez pas, le prix de ce plat restera de toute manière imbattable.

Je l’ai réalisé au Multicuiseur Moulinex Traditionnel 45-en-1. Vous pouvez tout aussi bien le faire à la casserole ou à la cocotte-minute, il suffit juste d’adapter le temps de cuisson

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :