Petits Riens et Petits Bonheurs 1

Petits Riens et Petits Bonheurs 1, chronique de novembre, collection de petits moments fugaces, pour se souvenir des jolies choses que la vie nous offre.
☼ { Petits Riens et Petits Bonheurs } ☼

☼ Petits Riens et Petits Bonheurs 1 ☼

Petits Riens et Petits Bonheurs 1

Bonjour,

Les Petits Riens et les Petits Bonheurs étaient une rubrique qui me tenait à cœur lorsque j’ai ouvert ce blog. Je la voulais lumineuse et sereine, porteuse d’espoir et de Lumière, comme une ode à la vie et à ses instants fugaces qui nous échappent comme filent le sable et le temps entre nos doigts.

J’ai essayé de tenir, contre vents et marées. Je me suis accrochée. Je me suis battue. Et puis il y a eu la maladie, la douleur lancinante, quotidienne, jour et nuit, incessante. Il y a eu les soucis matériels, les questions sur l’avenir. Mais j’ai tenu bon, envers et contre tout. Et il y a eu cette injustice totale, la perte d’un ami, un être jeune et plein d’avenir, foudroyé à l’âge de 33 ans. J’ai essayé, encore de tenir bon. Je me suis accrochée, encore. Je me suis battue, encore pour tenir bon. Je ne pouvais pas faire autrement. Il a été si fort, si courageux. Les siens sont si forts, si courageux. Il n’était pas question que je le sois moins.

J’ai résisté à ma part d’ombre. J’ai résisté à l’attraction du Côté Obscur de la Force. J’ai refusé de céder. Pas cette fois. Pas encore. Pas de nouveau.  Les larmes se sont taries, épuisées d’avoir tant coulé. L’hébétude à laissé place à un engourdissement progressif, une pesanteur que je chassais d’un haussement d’épaules, d’un mouvement de menton. « Hauts les cœurs ! Tu es une guerrière ! » Je me répétais, tel un mantra protecteur : »May your Force, be with us. » (« Que ta Force soit avec nous ».)

Malgré ça, elle s’est installée, insidieusement, sournoisement. Elle a commencé à obscurcir mes pensées. Elle ne voulait pas dire son nom mais elle resserrait son emprise sur mon cœur et sur mon âme. Jusqu’au moment où elle a gagné, à l’usure. Sans que je me rende compte, elle entachait désormais chacune de mes pensées. Elle pesait sur chacun de mes gestes.

De nouveau, je me suis mise à fonctionner et non plus à vivre. Je me suis concentrée sur les tâches quotidiennes, répétitives : cuisine, ménage, lessive, cuisine, ménage, lessive… ad nauseam. J’ai fait le hamster dans ma cage. J’ai tourné, dans mes routines, comme dans une roue, un tour, et un tour et encore un tour … sans aller nulle part, sans me rendre compte que je n’avançais plus.

Petits Riens et Petits Bonheurs 1, chronique de novembre, collection de petits moments fugaces, pour se souvenir des jolies choses que la vie nous offre.
☼ { Une tristesse qui ne voulait pas dire son nom … } ☼

Elle ne voulait pas dire son nom, cette tristesse à la fois douce et prégnante. Mais elle avait fini par me définir, définir mon essence même. Je me suis retirée, en silence, dans le silence. J’ai défait des liens, coupé des branches en fermant la quasi totalité des comptes sur les réseaux sociaux. J’ai laissé des relations se défaire. J’ai cessé de les alimenter artificiellement. J’ai pris du recul. Je me suis recentrée.

Et pourtant, par moment, comme un paradoxe, cette tristesse m’a permis de vivre intensément dans l’instant. Elle m’a permis de savourer certains moment en totale conscience. Elle m’a permis de me rappeler que si je les laisse passer sans les collectionner, les Petits Riens et les Petits Bonheurs, je ne vois plus les choses que sous le prisme de l’absence brutale et sans nuance. Je laisse le vent emporter tout. Je perds mon âme, mon essence, mon cœur.

Alors, parce que j’avais fait une promesse, celle de célébrer chaque jour parce que j’ai la chance de le vivre, je tente à nouveau de saisir les Petits Riens et les Petits Bonheurs. Je les tisse à nouveau, brin après brin, espérant construire à nouveau un fil d’Ariane pour me guider vers la vie et vers l’espoir. A nouveau, j’entrelace les mots, à nouveau, je tresse des phrases, espérant toujours trouver en moi, le chemin vers la Lumière.

Je vais donc reprendre ma collection de Petits Riens, de Petits Bonheurs, de Petits Moments à partager. Ils seront  moins nombreux par billet, je vais déjà me fixer un objectif de cinq (contre dix autrefois, avant).

Et comme je commence une nouvelle une page blanche, j’abandonne l’ancienne numérotation. Ceux-ci seront Les Petits Riens et les Petits Bonheurs 1

☼ { Novembre 2018 } ☼

Petits Riens et Petits Bonheurs 1, chronique de novembre, collection de petits moments fugaces, pour se souvenir des jolies choses que la vie nous offre.
☼ { Cultiver mon jardin } ☼

Cultiver mon jardin :

Ou plutôt celui de Belle-Maman, en sa compagnie, tranquillement, en profitant du soleil sur ma peau, du parfum de la menthe, de la sauge, du thym et la lavande, qu’on coupe pour les faire sécher. Le thym et la sauge parfumeront les petits plats longuement mijotés de l’hiver qui s’annonce. La menthe aromatisera les infusions du soir et la lavande sentira bon dans les armoires et les tiroirs. Entendre le bruissement des feuilles qu’on ramasse à grandes brassées, une dernière fois, avant de les laisser recouvrir la terre comme un manteau mordoré que remplacera bientôt la neige. Je suis une jardinière patiente, qui pour le moment fait preuve de plus d’enthousiasme que de compétence, mais j’apprends.

Petits Riens et Petits Bonheurs 1, chronique de novembre, collection de petits moments fugaces, pour se souvenir des jolies choses que la vie nous offre.
☼ { Winter is coming ! La première part de Stollen ♥ } ☼

Faire ma gourmande :

Déguster le premier chocolat chaud de la saison froide en rentrant du jardin. Et savourer avec gourmandise la première part de Stollen de l’année. Lécher le sucre sur mes doigts comme si j’avais encore quatre ans

 

Petits Riens et Petits Bonheurs 1, chronique de novembre, collection de petits moments fugaces, pour se souvenir des jolies choses que la vie nous offre.
☼ { Il était une fois … } ☼

Retrouver mon âme de midinette :

Mes Bébés Chats, mes Amours de ma Vie ♥, un plaid moelleux, une bouillotte, un gros coussin, une tasse de chocolat brûlant ou d’infusion, la télécommande et la magie (certes totalement artificielle) des romances de Noël où dès le début, on sait que tout se terminera bien, dans les chants, la joie et l’Amour. Je succombe, une fois l’an. Je plonge, avec délice, dans la guimauve et j’assume.

 

Petits Riens et Petits Bonheurs 1, chronique de novembre, collection de petits moments fugaces, pour se souvenir des jolies choses que la vie nous offre.
☼ { Prendre soin des miens } ☼

Prendre soin des miens :

Prendre soin de la maison, faire en sorte qu’elle soit toujours propre, rangée, accueillante, qu’elle soit un refuge et un havre de paix. Se lever le matin, en étant heureux de se retrouver au petit déjeuner devant une table joliment mise, avec du pain au levain et des confitures maison. Passer du temps en cuisine, pour mitonner des petits plats, des soupe gourmandes, des brioches dodues et des pancakes moelleux (au levain, j’en reparlerai !) Accorder du temps au repassage (chose dont j’ai horreur mais sur laquelle je m’applique), au rangement, aux comptes, aux mille et une choses parfois fastidieuses dont on ne se rend pas toujours compte qu’elles sont faites … mais dont on voit vite le chaos qu’elles engendrent lorsqu’on les néglige.

 

Petits Riens et Petits Bonheurs 1, chronique de novembre, collection de petits moments fugaces, pour se souvenir des jolies choses que la vie nous offre.
☼ { Ma douce Chipie, 11 ans et demi } ☼

Être un chat :

Apprendre de ♥ mes Amours ♥ à vivre dans l’instant présent, sans être tout le temps en train de me projeter, tout le temps en train d’anticiper (surtout ce qui peut mal tourner) à m’en rendre malade. Profiter des câlins, des regards, des discussions (j’ai des chats qui s’expriment !) même si ça implique de lâcher pendant un moment ce que je fais. N’avoir jamais, en ce qui les concerne, aucun regret, me dire plus tard : « Si j’avais su, j’aurais pris le temps. » Parce que c’est au moment où le moment se présente, qu’il faut le vivre, comme eux le vivent.

Voilà pour ces Petits Riens et Petits Bonheurs 1, consacrés au mois de Novembre 2018.

♥ N’hésitez pas à partager les vôtres ♥

Je vous souhaite une belle journée, douce, sereine, zen, gourmande et lumineuse !

Prenez bien soin de vous !

Plein de bisous doux

Cenwen


12 thoughts on “Petits Riens et Petits Bonheurs 1

  1. la nonna Répondre

    moi ,'aime cette jolie âme que j'ai decouvert il y a peu de temps, une si jolie personne qui me donne a moi la force de me battre et de continuer qui par ces gentils mots me fait sourire et même rire et qui sait apaiser mon coeur quand il est en colere alors change rien bisous
    1. Cenwen Isabelle Gillet Répondre

      Coucou :) Ah bah, tiens, ça me touche beaucoup ♥ Je me contente d'être moi, point barre, de toute manière, je ne sais pas être autre chose ;) Toi, tu me donnes de l'énergie et ta bonne humeur :) c'est un échange :) Plein de bisous <3 et vivement demain :)
  2. louvepassions/cathy Répondre

    j'aime tes mots , depuis déjà bien des années <3 le + important ,c'est que tu arrives à voir la lumière qui brille au milieu du chaos et tu le fais très bien , des fois la meilleure façon de remonter c'est de tomber :-) je suis heureuse de te lire , à chaque fois tu me touches , je t'embrasse fort fort ma douce prend bien soin de toi , milles gros bisous tous doux
  3. Nicolas Répondre

    Merci, c est très beau. Bonne continuation à vous.
  4. wajo Répondre

    j'ai comme devise : il faut marcher à la rencontre de l'espoir sans oublier l'essentiel et aussi quoiqu'il arrive,le soleil revient toujours l'essentiel,c'est le bonheur de se lever le matin et se dire que tout va bien ,et même si c'est pas le cas voilà,pour moi,c'est déjà une partie de ma journée çà et je tente de conserver cette idée de vie tout au long de mon chemin et je m'en sors pas trop mal ainsi ceci dit je te rejoins dans l'idée d'être toi,de rester toi car c'est ce qu'on fait le mieux pas vrai ? !!il arrive un âge dans la vie où l'on doit égoïstement un peu prendre plus de temps pour soi que d'ordinaire et faire ce qui nous plaît dans la mesure du raisonnable bien entendu car notre liberté personnelle s'arrête où commence celle des autres mais hormis çà ,prendre son bonheur dans toutes les petites choses de la vie ,aussi minimes soit-elles ,c'est çà l'essentielle !! comme par exemple pour moi,prendre mon café du matin sur le balcon et admirer la montagne d'en face et écouter le chant des cigales l'été et le cri du rapace qui survole la maison tous les matins présentement ! ce petit bonheur là,je l’apprécie tous les jours! bon courage à toi et continue de nous faire voyager dans ton monde quelque soit la rubrique de ton blog bisous
  5. Aurélie Répondre

    Coucou ma Douce Cenwen Qu'il est difficile d'être forte tout le temps... Ce sont ces petits bonheurs et ces petits riens qui nous aident à y parvenir quand on arrive à les saisir. Nous sommes là, nous sommes maintenant... Profitons-en... J'apprécie le ronron de Tilly venu se mettre sur mes genoux quand je t'écris ces quelques mots. J'apprécie le goût de mon petit expresso et la douceur de son nuage de lait. J'apprécie les larmes qui roulent sur mes joues qui prouvent que je suis humaines. J'apprécie tes mots qui prouvent ta force, ta sensibilité et ta détermination. J'apprécie les rayons de soleil qui traversent les nuages. J'apprécie la beauté étrange des champignons dans mon jardin qui eux ont apprécié la pluie matinale. J'apprécie qu'il nous ait permis de nous "rencontrer". J'apprécie et je suis reconnaissante pour toutes ces petites choses qui font du bien... Je t'envoie plein de douceur, de belles ondes et d'amour... De gros byzoux aussi à partager avec ton Homme et des caresses aux poilus ☀ His force is with us.
  6. nini Répondre

    Merci pour tes écrits, c'est magnifique de vérité et de poésie. Et quel courage, quelle ténacité me dis-je en te lisant.
  7. Maryse Gaillard Répondre

    Chère Cenwen, Comme tout ce que vous dites me fait un bien fou Comme tout ce que vous dites est aussi beau qu'un poême. Tout ce que vous dites si joliment et que je ressens comme vous mais que je n'aurai pas su dire aussi gracieusement me bouleverse Moi aussi je suis un petit hamster qui tourne dans sa roue. Profitez de vos "minettes" , j'ai perdu (comme vous d'ailleurs) la mienne il y a 2ans et elle me manque toujours. Mais par moment la vie nous fait un petit clin d'œil et on repart vaillamment. Amicalement
  8. Maryse Gaillard Répondre

    Chère Cenwen , Je suis désolée mais je n'ai pas réussi à vous envoyé mon petit mot en réponse au vôtre qui m'a tellement touché. je vous envoie toutes mes pensées en espérant que celui là vous parviendra bien qu'il ne traduit pas tout mon bonheur de vous lire. Un petit HAMSTER
  9. bisours Répondre

    Comme c'est beau et si bien écrit ! Bravoooo...C'est si vrai ! Moi aussi j'ai beaucoup souffert tout comme beaucoup d'entre nous tous : La maladie et aussi l'année dernière de la perte d'un fils ! Je me suis renfermée ...Mais depuis un petit moment même face a ma douleur toujours présente j'y fais face avec courage pour apprécier chaque moment de vie ! Merci de tes paroles encourageante et pleine d'espoir !
  10. laurence Répondre

    Bonjour Cenwen Un beau billet plein de belles choses il faut savoir prendre aussi du temps pour soi une baisse de moral vite en cuisine faire un gâteau un bon livrexemple Moi plus de caresses pour le chat il repose en paix au paradis des animaux bonne journée
  11. Gourmandisesdelo Répondre

    Oh elle est tristounette au début cette rubrique, mais j'adore le rebondissement ! on a tous en nous une part d'ombre, de tristesse et toutes ces petites choses du quotidien, qu'on ne voit pas forcément de suite, mais qui sont parfois de bonnes choses pour avancer ! il faut se dire, qu'il y a peut être pire ailleurs ou dans le monde, mais quand ces vilaines choses nous tombent sur le nez .. des moments elles nous démolissent à petit feu Heureusement qu'avec un grand moral, on s'en sort quand même .. durement mais surement Bon courage bise Gourmandisesdelo Articles récents...Cheese NaansMy Profile

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.