Un samedi soir ordinaire sur la Terre

Chevelu : un samedi soir ordinaire sur la Terre : mort de Chevelu, petit chat torturé à mort dans la nuit du 30 au 31 mai 2017 à Draguignan
☼ { Dors en paix Petit Ange } ☼

☼ Chevelu : un samedi soir ordinaire sur la Terre ☼

Chevelu : un samedi soir ordinaire sur la Terre

Article mis à jour le 14/06/2017

Le week-end dernier, à Draguignan, ☼ Chevelu ☼ a croisé la route d’ordures qui se sont acharnés sur lui, le battant à mort, l’entaillant avec des tessons de bouteilles. Les coup ont été tellement violents que son crâne a été fracassé, que ses yeux sont sortis de leurs orbites et que l’autopsie a montré que des morceaux de son cerveau était descendu jusque dans sa trachée.

Personne ne s’est interposé. Personne n’a appelé la Police. Personne ne lui a porté secours.

Un samedi soir ordinaire sur la Terre.

Ce qui est arrivé à ce Petit Chat me bouleverse au-delà des mots, au-delà de tout ce qu’il me reste de logique.

Je le pleure chaque jour comme s’il était mien. Il est devenu mon Bébé, au même titre que le sont mes Amours.

Je ressens une colère qui n’a pas de nom, une colère qui consume en moi ce que je peux avoir de bon et de bienveillant.

Chevelu : un samedi soir ordinaire sur la Terre : mort de Chevelu, petit chat torturé à mort dans la nuit du 30 au 31 mai 2017 à Draguignan
☼ { J’espère qu’il y a un Enfer spécial pour les salopards qui ont fait ça } ☼

Parce que ce qui est arrivé à Chevelu est pour moi le symbole de tout ce qui va mal dans notre société, de tout ce qui est mauvais dans l’être humain. Je ne parle pas uniquement de ses tortionnaires. Eux, j’espère qu’une place spéciale les attend en Enfer !

Mais ils ne sont pas les seuls responsables de la destinée tragique de ce petit chat. Nous le sommes tous.

Je vais vous raconter une histoire, une histoire qui commence  comme un rêve d’enfant et qui se termine dans un bain de sang.

Un jour, une personne va faire ses courses et voit dans une vitrine un adorable chaton sur lequel elle craque. Alors, elle sort sa carte bleue et je se fait plaisir. Elle imagine la surprise, le bonheur de ses enfants quand ils vont voir cette adorable petite boule de poils toute mignonne qu’elle ramène à la maison.

L’adorable chaton grandit. Il s’avère que c’est une petite femelle. La famille s’en occupe bien sauf que personne ne se préoccupe de la faire stériliser parce que, parce que quoi d’ailleurs ? On la laisse sortir, un chat ça a besoin de vadrouiller à l’extérieur. Elle connait le chemin, elle rentre à la maison. Sauf qu’elle rentre et qu’elle attend une portée, puis une autre. C’est la nature.

Alors au départ, on place les chatons auprès de la famille, des amis, des collègues, des amis des amis, des amis des collègues. On les donne contre bons soins à qui m’en débarrassera et peu importe ce qu’il leur adviendra (ils seront donner à manger à des reptiles, à des laboratoires comme sujets d’expérience aussi cruelles que barbares et d’un autre âge, serviront de punching ball à des tarés et j’en oublie)

C’est comme ça que Petit Chat né d’une Maman Chat non stérilisée tombe dans une famille qui l’aime moins que son canapé ou sa collection de DVD. On s’en occupe quand on en a le temps et bien sûr, on ne le fait pas stériliser, ni vacciner, ni pucer.

Un jour la famille déménage. Elle emporte son canapé, sa collection de DVD mais pas Petit Chat. Ce n’est qu’un chat après tout. Il peut se débrouiller. La nature et son instinct reprendront le dessus.

Petit Chat se retrouve sur le pas de la porte, à attendre sa famille qui ne reviendra pas le chercher. Il passe en quelques secondes de chat domestique à animal nuisible, bon à prendre des coups de pieds, des jets de pierre, à être pourchassé par les services de la mairie et la fourrière.

Il a faim. Il a soif. Il a froid. Il a peur.

Certaines bonnes âmes ont pitié et le nourrissent, lui donnent une caresse de temps en temps, mais personne ne le prend avec lui pour lui donner un foyer, même en sachant que personne ne le réclamera.

Il survit. Il évite les roues des voitures, les pièges du service de la fourrière, les coups de pieds, les jets de pierre.

Il survit tant bien que mal jusqu’à cette nuit du 30 au 31 mai où il croise la route de salopards qui vont le torturer à mort, en toute impunité.

Personne ne s’interpose. Personne n’appelle la Police. Personne ne lui  porte secours. Personne ne témoigne.

Un samedi soir ordinaire sur la Terre.

Mais mon histoire ne se termine pas là.

Peut-être qu’un jour, les tortionnaires de Chevelu auront à répondre de leurs actes devant la Justice, mais la Justice ne fera rien, elle qui est capable de punir d’un mois de prison ferme et d’un euro d’amende un salopard qui a pendu son chien en public à Nîmes. [Source]

Il n’y a pas de Justice pour les Animaux !  C’est tout. C’est le triste constat qu’on peut faire quand on suit, comme je le fais, les pages et les sites de Défense pour les Animaux.

Il n’y a pas de Justice pour les Animaux !  Ils n’ont pas de voix et c’est pour ça que les salopards qui s’en sont pris à ce Petit Chat s’en tireront avec une tapette sur le bout des doigts et encore. Et d’autres drames se produiront, dont on entendra ou pas, parler. Les tortionnaires, les sadiques ont de beaux jours devant eux. Ils ne risquent strictement rien !

Et si, je dis bien si, un juge décide de les condamner (ils risquent au maximum 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende) la peine ne sera pas appliquée. Pire, rien ne les empêcherait d’acheter un animal, d’en voler un dans un jardin et de le torturer à mort dans l’intimité, derrière des murs et des fenêtres closes.

En France, Le Code pénal punit suivant l’article 521-1, toute personne commettant un acte de cruauté ou de maltraitance sur un animal d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à deux ans d’emprisonnement et d’une amende de 30 000 euros.

L’article 521-2 du même code, vise quant à lui les expériences faites sur les animaux et punit ses auteurs des mêmes peines qu’à l’article précédent. En cas de blessure ou de mort involontaire la peine est de 450 euros.

Le Code rural punit via les articles R.214-17 à R.214-18, notamment le fait de ne pas nourrir un animal domestique, apprivoisé ou captif, ou de ne pas lui prodiguer les soins nécessaires. Pour mauvais traitement de l’animal, le propriétaire devra s’acquitter d’une amende de 750 euros

[Source]

Vous trouvez ça choquant ? Ce n’est pas fini !

En France, quand vous abandonnez votre animal  c’est un délit. Il y a 100 000 abandons par an en France, dont 60 000 uniquement en été. Quotidiennement cela représente 288 animaux, soit 12 animaux abandonnés par heure ! Douze animaux abandonnés par heure !!! [Source]

Il devrait donc y avoir des centaines de milliers de condamnations tous les ans. Il n’en est rien !

Et quid des animaux maltraités ? Rien non plus.

La Loi ne fait rien. Rien de rien. Strictement rien !

Certains tortionnaires sont connus des services de Police et de Gendarmerie. Mais aucune loi ne les empêche de « posséder » un animal.

La Loi ne fait rien. Rien de rien. Strictement rien !

Les refuges, la Spa, les Associations sont submergés, dépassés par l’ampleur du phénomène.

Un animal n’est pas un objet, pas un meuble, pas un jouet, pas un défouloir.

C’est un être intelligent pourvu de sentiments, bien plus que la plupart des  êtres dits « humains ».

Il est temps que les choses changent.

Déjà faisons en sorte que les lois existantes soient appliquées.

Faisons en sorte que les peines soient appliquées, exemplaires et dissuasives.

Fichons les tortionnaires, les sadiques comme les USA viennent de se décider à le faire. [Source] Communiquons leur pédigrée à leurs employeurs, aux administrations, aux associations, à la Spa, à leurs voisins pour que ces derniers renforcent leur vigilance et protègent leurs compagnons. Traitons ces gens là comme des violeurs et des pédophiles ! Fichons-les et affichons-les ! Ce sont des criminels ! Traitons-le comme tels !

Mobilisons nous pour obtenir un véritable ministère dédié aux animaux.

Faisons en sorte qu’il soit interdit de les vendre dans les grandes surfaces [Source] ou sur des sites de petites annonces. [Source]

Créons des Brigades spéciales attachées à la Protection animale. [Source]

Votons pour les membres du ☼ Parti Animaliste

Trouvons des solutions en travaillant avec les refuges, la Spa, les Associations.

Faisons entendre la voix de ce qui n’en ont pas.

Et agissons !

 En commençant nous même, en faisant en sorte de faire stériliser, vacciner et pucer nos propres compagnons. En ne les laissant pas sortir. En les les surveillant quand il sont dans le jardin ou sur le bord de la fenêtre.

Agissons !

Ne détournons plus jamais le regard quand en animal est maltraité devant nous.

 

Chevelu : un samedi soir ordinaire sur la Terre : mort de Chevelu, petit chat torturé à mort dans la nuit du 30 au 31 mai 2017 à Draguignan
☼ { A ton service ! } ☼

Et le premier qui me dit encore, « ce n’est qu’un chat », comme un de mes proches me l’a dit pas plus tard qu’hier en me parlant d’une maman chat et de ses trois petits tout juste nés qui squattent son jardin, je lui explose la tête à grands coups de batte de baseball cloutée !

Et d’ailleurs, si tu lis cette chronique, je t’ai envoyé un mp que tu n’as pas lu en t’expliquant que tu peux prendre contact avec une association près de chez toi, pour que des bénévoles viennent trapper la maman et les petits pour les mettre en famille d’accueil et leur éviter le sort atroce de Chevelu !

#JusticePourChevelu

Avant, j’étais gentille … mais ça, c’était avant !

Sources des images :

 

Un dernier mot :

Un rassemblement aura lieu à Draguignan, samedi 17 juin 2017 à 16h00. La page Facebook qui coordonne les actions peut être suivie à cette adresse : ☼ Rassemblement pour Chevelu, le chat torturé à mort.☼ Donnons-lui notre voix. Donnons-la à tous les animaux.

Un rassemblement aura aussi lieu à Paris, samedi 17 juin 2017, de 15h00 à 17h00, place de L’Hôtel de Ville. La page Facebook qui coordonne cette action peut être suivie à cette adresse  : ☼ Rassemblement Paris pour Chevelu, le chat torturé à mort

La pétition initiée par One Voice : Une politique pénale des animaux / traitement uniforme des violences

La pétition pour ☼ Pour la création d’un secrétariat d’Etat à la condition animale

Enregistrer

Enregistrer

32 thoughts on “Un samedi soir ordinaire sur la Terre

  1. je n’ai pas de mot tant grande est ma peine et ma colere
    moi qui aime tant les animaux, qu’on les chope ,qu’on les castre, et surtout qu on leur fasse beaucoup de mal à ces crevures

    1. Coucou ma Belle 🙁
      J’ai eu du mal à écrire ce billet. J’ai du me blinder, mettre de le distance et même en le faisant, je l’ai écrit en pleurant, comme je pleure depuis lundi.
      Je ne comprends pas.
      J’espère sincèrement qu’il y a un Enfer quelque part pour ces « personnes ».
      Bisous doux et tristes. ♥

  2. : ‘ [
    Malheureusement, je ne peux lire jusqu’au bout, j’enrage, je pleure de rage comme toi…un si bel animal…ses tortionnaires ne mérite pas la mort directe, mais la même façon de rendre la mort comme il l’ont donné. On devient mauvais aussi mais pour la bonne cause…
    Nous avons deux chats aussi, recueillis : un matou refoulé dehors pour qu’il se nourrisse seul, ben tiens voyons ! Nous l’avons recueilli et c’est un amour, passé au véto pour qu’il soit à nous avec tous les soins qu’un chat doit avoir. Une chatte recueillie que nous venons de faire stérilisée, une princesse…nous faisons attention à eux, les surveillons pour qu’ils n’aillent pas trop loin…même si nous ne pouvons pas être derrière eux à chaque instant, nous nous en soucions. D’ailleurs nos voisins doivent en avoir marre de m’entendre les appeler. Mais je m’en fiche.
    Je suis pleinement d’accord avec tout ce que tu cites…mais je désespère tellement d’un certain genre humain que je me demande comment on peut se faire entendre pour que les animaux soient protégés…on signe des pétitions…mais je doute que qu’il y ait de bonnes finalités pour tous les cas dont on nous parle.
    Je suis obligée de te laisser car je pourrais écrire encore…par contre, je note tes liens mis dans ton billet.
    bises, @nnie

    1. Coucou ma Belle 🙁

      Ah l’argument « c’est un chat, il peut se débrouiller, il a son instinct ! » Si tu savais combien ça me fait bondir au plafond ! -_-
      Merci à toi pour eux ♥
      Nos quatre chats sont des sauvetages. Je voudrais pouvoir tous les sauver. C’est même parfois une source de conflit avec Jérôme.
      Je ne comprends pas. Un animal, quel qu’il soit n’est pas un objet inanimé et sans âme. Comment peut-on dire « ce n’est qu’un chat après-tout ! »
      Quasiment tout le monde s’en fout. Et ceux qui ne s’en foutent pas finissent par craquer sous le poids de l’horreur quotidienne.
      Je signe des pétitions mais j’ai l’impression d’en signer toujours plus sans que rien ne change.
      Je fais des cauchemars.
      Je pleure.
      Je monte au créneau.
      J’explique, j’argumente, je donne des liens mais j’ai l’impression de prêcher dans le désert.
      Je te fais plein de bisous et des câlinoudoux d’Amour à partager avec tes Bébés ♥ ♥ ♥

      1. Merci pour ta réponse ….je te comprends tu sais on a envie de les sauver tous….on se bat contre des moulins à vent….mais un jour viendra, je l’espère ardemment que cette justice se fasse, que nos voix soient entendues. Loki le matou et Malia la princesse te font des ronrons…^_^
        Grosse s bises 🙂
        Annie

        1. Je n’arrive pas à comprendre qu’on puisse s’en prendre à plus petit et plus fragile que soit 🙁
          Moi aussi, j’espère que pour une fois, un juge prendra une sanction exemplaire.
          Plein de bisous doux pour toi et des tonnes de câlinoudoux aux Amours ♥ ♥ ♥

  3. je n’ai pas pu tout lire, Cenwen, pas le courage, ça me bouleverse trop
    mais j’ai le coeur brisée et suis dégoûtée par la capacité qu’on certains humains à être si cruels et après à continuer à vivre normalement
    j’ai signé la pétition bien sûr
    bisous

    1. Coucou ma Douce ♥
      Comme toi 🙁 J’ai le cœur brisé.
      J’en veux aux personnes qui n’ont pas fait stériliser sa maman.
      J’en veux à ceux qui l’ont abandonné comme s’il valait moins que leur canapé ou leur collection de DVD.
      J’en veux aux personnes qui le nourrissait mais qui ne l’ont pas adopté alors que personne ne le réclamerait.
      J’en veux à ceux qui l’ont torturé.
      J’en veux à ceux qui n’ont pas bougé.
      J’en veux à ceux qui se taisent.
      J’en veux à ceux qui ne rendront pas Justice.
      J’en veux à la terre entière depuis lundi …
      Bisous doux et tristes ♥

  4. Je ne peux pas te lire c’est trop difficile pour moi ! Moi qui quelque fois préfère les animaux aux hommes….
    moi qui ai recueilli mes deux bébés chats dans la rue à 1 semaine et 1 mois !

    1. Coucou Chris 🙁
      Je préfère nettement la compagnie des animaux à celles des « Humains ». C’est même une tendance qui s’accentue au point de devenir pénible pour mon entourage. Je milite pour l’extinction de la race humaine. Ce qui n’était au départ, il y a une dizaine d’années, qu’une boutade, est devenu une pensée politique et philosophique. Cette planète n’a pas besoin de nous. Nous sommes (à quelques exceptions sans doute, mais si peu nombreuses) ce qu’il pouvait lui arriver de pire.
      Des bisous doux pour toi et des câlins aux Amours ♥

      1. Je viens de lire ton com…et je pense exactement comme toi. Je dis souvent l’animal le plus cruel sur cette terre c’est l’homme, il doit disparaitre….il a fait tant de dégâts et c’est pas fini malheureusement.
        Annie :-\

  5. Moi aussi j’ai les larmes aux yeux. C’est inhumain de faire cela à ce petit bout de chou. Je vis à la Martinique et je fais partie d’une association en faveur des animaux. Je signe aussi des tas de pétitions mais j’ai l’impression que cela ne donne rien, pourtant je continue car il ne faut jamais baisser les bras. J’ai recueilli 9 chats et je les ai tous fait stériliser. Je rêve tellement d’un monde meilleur et responsable… Merci d’avoir parler de ce sujet difficile. Bisous à vous.

    1. Bonsoir Domie ♥
      Merci pour tout ce que vous faites ♥
      Comme vous, j’ai l’impression de signer de plus en plus de pétitions et que rien n’avance.
      Faire bouger les choses, à titre individuel, se regrouper pour faire entendre nos voix, leurs voix, mais tant qu’il n’y aura pas une volonté politique que les choses changent, que la loi soit appliquée, d’autres horreurs auront encore lieu 🙁
      Plein de bisous doux et tristes et autant de câlins aux Merveilles ♥ ♥ ♥

  6. j’ai un chat aussi diabolo on a une route nationale et nous sommes à la campagne alors on ne peux le garder à la maison mais je surveille le matin qui rentre bien
    les gens sont fous on vide dans un drôle de monde bonne soirée et bises à vous

    1. Coucou Laurence ♥

      Pas toujours évident de les garder à la maison. Alors la surveillance doit être accrue pour s’assurer qu’il ne leur arrive rien et même encore comme ça 🙁 Une amie a perdu ses deux chats, assassinés, il n’y a pas d’autre mot, par un voisin qui a fait un carton dessus au fusil pour s’amuser 🙁 Aucune sanction contre ce sinistre individu …

      Les miens, même sur le balcon, derrière le filet de sécurité, arrivent à être pris pour cible de jets de pierre et de crachats par des petits cons d’une dizaine d’années qui s’emmerdent et n’ont rien de mieux à faire. Depuis, je suis sur le balcon avec eux ou dans la pièce qui donne sur le balcon. Si Jérôme ou moi ne pouvons pas surveiller, on les rentre (ils râlent ! ^^ ) et ne ressortent qui si on est là.

      Oui, les gens sont fous ou plutôt, ils n’ont plus les codes pour vivre en société alors, il ne reste qu’une solution, les mettre à l’écart et les empêcher de nuire, au même titre que les meurtriers, les violeurs et les pédophiles !

      Bisous doux et plein de câlins à Diabolo ♥

  7. J’en pleure, je ne pas imaginer tant de cruauté, faire souffrir un petit animal équivaut pour moi à faire du mal à un enfant.
    Je pleure en pensant que ma petite vanille pourrait tomber sur ces inobles personnages.je te fais pleins de tendresse, courage.

    1. Coucou ma Douce ♥

      Nous sommes totalement d’accord. C’est comme s’en prendre aussi aux personnes âgées, aux handicapés, à tous les êtres incapables de se défendre. C’est en ça que je dis que, pour moi, ce Petit Chat est un symbole de ce qui ne va pas dans notre société.

      Je pleure, je suis en colère.

      Et j’ai peur aussi.

      Plein de bisous doux plein de Tendresse et des câlinoudoux à Vanille ♥

    1. Coucou Carrie ♥
      Je suis d’accord, dent pour dent, œil pour œil … la bienveillance, la compréhension, les excuses alakon (enfance malheureuse, adolescence perturbée, alcool, drogue) marre, ras-le-bol ! On voit où ça nous mène. Ils n’ont eu aucune pitié, n’en ayons aucune !
      Bisou doux et triste ♥

  8. J’ai perdu des chats.
    Plusieurs.
    De maladie, d’accident.
    La vie continue…
    Mais s’il leur était arrivé CA !
    Moi aussi j’en ferais des cauchemars, et je serais dans une rage noire.
    Courage, et des bises.

    1. Coucou Isa ♥
      Quand ils partent « par le cours normal » c’est déjà tellement difficile mais CA … 🙁 c’est juste intolérable, inadmissible !
      Plein de bisous doux ♥

  9. J’ai suivi cette affaire avec effroi et incompréhension. J’ai signé et fais suivre une pétition de change.org. Tu as raison pour ce qui est de l’impunité, les lois doivent évoluer en faveur des animaux.
    Je suis moi-même, une grande amoureuse des animaux. Demain, je serai à « la marche pour la fermeture des abattoirs », entre autre 🙂 Bisous à toi

    1. Coucou Changeons Notre Vie ♥
      J’ai le même effroi, la même incompréhension. Je ressens un état de désespoir aussi profond que celui qui a suivi la mort de ma Douce Frimousse (partie d’un cancer, entourée de notre Amour) 🙁 J’ai signé aussi. J’espère qu’un juge prendra la bonne décision pour une fois et que la sanction sera exemplaire et qu’elle fera réfléchir à deux fois !

      Je suis trop handicapée désormais pour aller manifester ! (je ne dépasse plus un rayon de 50 mètres autour de chez moi en surface plane) mais j’étais en pensée avec vous.

      Je me dirige lentement mais sûrement vers le véganisme. Impossible de faire autrement quand on voit la souffrance générée par la fabrication d’un simple verre de lait ou d’un morceau de fromage.
      Mon conjoint est omni, mais petit à petit, j’espère bien l’emmener au moins au végétarisme. Je n’arrive plus à cuisiner la viande, même pour lui.

      Plein de bisous doux ♥

  10. J’ai la même réaction que vous, l’espèce humaine me révolte au plus haut point! Qu’attendre de l’humanité si elle ne respecte pas le vivant? Tous les jours, en allant promener ma chienne, je vais nourrir des chats libres, j’en suis très heureuse et je me sens utile. A choisir, je m’arrête pour secourir un animal, mais pas pour un humain!

    1. Bonjour Michelle ♥
      Merci ♥ Ton petit mot me fait du bien !
      Je trouve que tous les jours, on recule vers la barbarie. C’est vraiment le règne du chacun pour soi et de la loi du plus fort. Il y a longtemps que je n’ai pas écrit une chronique sur ce qui se passe dans mon quartier, va falloir.
      Je pensais naïvement, que plus on avancerait dans le temps, plus on serait éduqué et humaniste … ben, c’est salement raté pour le coup -_-
      Plein de bisous pour vous et des câlins à votre Princesse ♥

  11. j’ai lu jusqu’au bout… effarée. Quand nous avons quitté l’ile, de nombreuses personnes nous ont demandé si on emmenait le fauve et l’aboyeur avec nous. Nous ne nous étions pas posés la question, c’était une évidence… nous avions choisi la campagne plutôt que la ville du fait de leurs présences dans notre famille… cette question m’avait choquée…

    1. Coucou ma Belle ♥
      Comme tu dis, c’est d’une évidente évidence ! Ils sont des membres à part entière de nos familles. Et je suis toujours tout autant choquée qu’on puisse se poser ou poser la question.
      Les gens sont, en fait, je n’ai pas de mots. Plus ça avance, plus je me sens inadaptée et pas à mal place dans ce monde. Heureusement que vous êtes là, avec les mêmes idées et questionnements que moi, parce que j’ai souvent l’impression de faire suer avec mes positions. Rien qu’à voir sur ma page fb, plusieurs personnes se sont désabonnées parce que je parle « trop » de protection animale … ça te rappelle quelque chose ? 🙁

      Plein de bisous doux et de câlinoudoux à partager avec tous tes Amours ♥ ♥ ♥

  12. J’ai lu attentivement ton article et les commentaires des intervenants, nous sommes tous d’accord , je vis quasi au milieu de la forêt , je suis entourée de beaucoup d’animaux libres et d’oiseaux , j’ai eu 3 chats dans ma vie et un chien que nous avons beaucoup aimés , je suis néanmoins plus optimiste que toi et j’ai foi en la bienveillance des gens de bonne volonté, comme toi même , non ? On y arrivera

Cet article vous plait ? N'hésitez pas à le partager et à l'épingler :) Merci ♥