Bien gérer son budget

 Bien gérer son budget : pourquoi et comment ?
☼ { Bien gérer son budget : pourquoi et comment ? } ☼

Bien gérer son budget

Bonjour,

Je m’appelle Isabelle et je suis accro à la gestion de mon budget au point que j’ai hérité du petit nom de Miss Picsou.

Entendons-nous de suite, je ne suis pas radin. Je n’aime pas dépenser de l’argent quand il n’y a pas besoin d’en dépenser et je surveille mes comptes comme le lait sur le feu. Et cela fait plusieurs années que je mène une réflexion sur comment consommer moins/mieux et comment vivre en étant plus minimaliste. (Ce sera l’objet d’autres billets.)

J’ai connu toutes les situations dans ma vie, de l’abondance à la survie, des périodes fastes et d’autres beaucoup plus tendues.

Mais quelle que soit la situation, maitriser son budget est une constante, ne serait que pour limiter la casse quand on ne peut pas faire mieux. Mieux, ça viendra par la suite 🙂

 Bien gérer son budget : pourquoi et comment ?
☼ { C’est la crise dans ma cuisine ! } ☼

Certains s’en souviennent peut-être, mais j’avais déjà rédigé un très long article sur le thème de la gestion du budget et du budget alimentaire dans ☼ C’est la crise dans ma cuisine

Je m’étais promis de développer ce thème qui me tient à cœur et puis, c’est comme tout, avec mon problème d’anémie qui me complique encore bien le quotidien, j’ai mis de côté.

Quand j’ai réfléchi à la  mise en place du nouveau blog ☼ Simplement Cenwen ☼ et aux nouvelles thématiques que je souhaitais développer en plus de la cuisine, deux grands axes se sont dégagés : Beauté et Bien-être ainsi que Gestion et Organisation, le tout dans un contexte « petit budget » et surtout d’une vie zen, sereine et lumineuse.

Il y a plein de choses extérieures dont nous sommes tous tributaires et avec lesquelles il faut faire. A défaut de pouvoir agir sur elles, on fait avec.

Mais il en existe aussi plein d’autres sur lesquelles nous pouvons agir : avoir une maison propre et organisée, prendre soin de soi et gérer notre budget en sont trois exemples concrets.

Faire ses comptes est l’exemple même de ce que l’on peut faire pour être zen et organisée, sortir la tête de l’eau et avoir des projets d’avenir.

Par contre, faire ses comptes, ce n’est pas jeter un œil en passant sur le site de la banque pour voir où on en est 😉 et voir si la banque n’a pas fait d’erreur. Faire ses comptes, c’est suivre ses dépenses et savoir, catégorie par catégorie où va notre argent. C’est la base. Sans elle, on n’a absolument aucun moyen de gérer son budget.

Bien gérer son budget : pourquoi et comment ?
☼ { Agir sur les choses sur lesquelles on peut agir ! } ☼

Qu’est-ce qu’un budget ?

Le budget est l’ensemble des ressources et des dépenses d’un ménage.

Les revenus ou ressources sont de trois types :

  • Les revenus du travail
  • Les revenus sociaux (CAF par exemple)
  • Les revenus divers (revenus locatifs, rente, intérêts etc.)

Les dépenses peuvent aussi être classées en trois catégories :

  • Les dépenses « fixes » (loyers, impôts, factures etc.)
  • Les dépenses courantes (régulières mais le dont montant est variable et peut être réduit)
  • Les dépenses occasionnelles (les dépenses exceptionnelles dues à l’achat de bien à prix élevé)

Personnellement, au terme de « dépenses fixes », je préfère le terme de « dépenses vitales », celles qui sont « incompressibles »  comme le loyer, les impôts, les assurances. Ce n’est pas parce que tous les mois vous payez un abonnement au câble (par exemple) qu’il s’agit d’une charge vitale. Il s’agit seulement une charge fixe. En cas de besoin vous pouvez toujours faire l’impasse sur cette dépense alors que sur celle de votre loyer, il vaut mieux éviter 😉 Je sais que la différence de terme entre « vital » et « fixe » peut paraitre bénigne mais  elle ne l’est pas.

Bien gérer son budget : pourquoi et comment ?
☼ { Il n’y a pas de Budget Idéal seulement un Budget Réaliste ! } ☼

Il n’y a pas de budget idéal :

Le budget est propre à chacun d’entre nous, il doit être adapté, réaliste et atteignable. C’est votre budget, établi en fonction de vous, de votre famille, de la région où vous habitez  : les prix ne sont pas les mêmes en région parisienne ou dans la Creuse 😉 .Si vous placez la barre trop haut, vous risquez de vous décourager.

Si vous êtes à découvert tous les mois de 400 euros (c’est un exemple), ne vous fixez pas de rembourser par tranche de 100 euros (sauf si vous le pouvez vraiment). Préférez des paliers, des étapes intermédiaires autrement vous risquez de laisser tomber. Rien ne vous empêchera le mois suivant de mettre un peu plus pour combler le trou.

Bien gérer son budget : pourquoi et comment ?
☼ { Commencer par : Analyser son Budget ! } ☼

Comment établir mon budget ?

Là, pas de miracle 😉 Il faut de la rigueur, de la patience. Il va falloir commencer par analyser vos dépenses et voir sur quel(s) poste(s) vous allez pouvoir agir.

Personnellement, j’avais l’habitude de noter toutes nos dépenses dans un cahier et des les reporter par postes dans un tableau récapitulatif annuel. C’était une bonne habitude, mais, je me suis rendue compte, entre autre, que sur le poste « courses », les sommes grimpaient de mois en  mois sans que je sache où passait l’argent. J’ai donc pris le pli, pendant près de cinq mois, de noter tous les prix de ce qui passait dans notre caddie sur un tableau (c’est extrêmement fastidieux je le reconnais) et je me suis rendue compte que non seulement les prix augmentaient de manière insidieuse de semaine en semaine, mais que j’avais moyen de couper dans certaines grosses dépenses liées à l’oubli de la liste ou de plus petites dépenses que je faisais sur des impulsions, pour me faire plaisir, comme le petit croissant du retour de courses : 1 euro par semaine, 52 semaines par an à multiplier par deux, 104 euros. A partir de là, j’ai commencé à faire la chasse aux mauvaises habitudes 😉

Actuellement, je me contente de deux ou trois relevés par mois, ne serait-ce que pour voir l’évolution des prix.

Bien gérer son budget : pourquoi et comment ?
☼ { Apprendre a distinguer entre besoin et envie ! } ☼

Il faut aussi apprendre à faire la part entre ce qui est du « besoin » et de « l’envie ». Les deux choses sont bien différentes.

Pensez à mensualiser :

Toutes les charges vitales peuvent être mensualisées : loyer, impôts, assurance, mutuelle, le gaz et l’électricité (pour ne citer que celles-ci). Certaines charges fixes aussi : téléphone, internet, abonnements divers …

Mettez en place une épargne « forcée » :

A faire de suite si vous n’avez pas découvert à rembourser. Une chose à la fois. On rembourse le découvert (qui peut vite générer des frais « boule de neige) avant de commencer à épargner.

Fixez-vous un objectif d’épargne réaliste, même si ce n’est que 20 euros par mois pour commencer. Vous augmenterez la somme plus tard. Le tout est de prendre le pli. Mettez en place un virement de votre compte courant vers votre compte épargne en début de mois et ne revenez pas dessus (sauf pour augmenter la somme plus tard). C’est un mauvais réflexe de dire « on mettra de côté ce qui restera à la fin du mois », parce qu’en général, il ne reste rien 😉 Mais si c’est le cas, mettez le surplus de côté aussi pour ne pas le dépenser « bêtement » 😉

Il est possible de morceler cette épargne : une partie peut aller sur un compte sur livret dédié aux vacances et l’autre partie peut être destinée à une épargne de précaution.

Il est réellement important de se fixer des objectifs et de  s’y tenir même lorsque les fins de mois sont difficiles.

La méthode des pourcentages :

Merci à ☼ Bertrand ☼ qui a pris le temps et à eu la gentillesse de relire mon article avant sa publication  et qui m’a parlé de sa méthode. C’est une autre bonne manière de procéder et avec son accord, je partage son commentaire 🙂

« Pour économiser intelligemment, je préfère les pourcentages. Après quelques calculs (combien me coutent en % le loyer, la bouffe (le vital sans le confort), les téléphones, …. bref ce que tu as mis dans tes dépenses vitales), combien me reste-t’il ? Et j’ai remarqué qu’on peut vivre aisément avec 90% de son salaire. C’est-à-dire en terme d’économie que chaque mois tu imputes à tes revenus 10% que tu places sur un compte d’épargne. Tu gagnes 1000€, tu mets 100€, le mois d’après tu gagnes que 500€, bah tu mets 50€. Si tu es à découvert (ou que tu as un prêt la consommation), cet argent te permet de rembourser tous les mois. Si tu as une bonne base d’économie, bah cet argent te permet de remplacer ton tube cathodique quand tu auras placé assez d’argent. Ça peut paraître rigide comme solution, mais ça aide beaucoup à faire, comme tu as dit, le tri vite fait bien fait entre le vital, le besoin et le luxe. Puis si à la fin du mois, il te reste quelques centimes sur le compte, bah zou ils partent sur le compte épargne. »

Bien gérer son budget : pourquoi et comment ?
☼ { Prendre conscience de ses dépenses }

Surveillez vos comptes pour prendre conscience de vos dépenses, non seulement pour savoir combien il vous reste, mais aussi et surtout, pour devenir plus économe.

Renégociez vos prêts, vos assurances, vos forfaits :

C’est ce que j’ai fait l’an passé pour nos contrats d’assurances en particulier habitation qui nous coûtait un bras tous les mois pour que notre assureur nous réponde à chaque fois la même chose « pas pris en charge » ou « pas dans le forfait » ou encore « vous n’avez pas souscrit à l’assistance juridique  donc je ne peux pas vous répondre » malgré nos quinze ans de souscription chez lui. Changement d’assureur et au final, 84 euros d’économie annuels et une assistance juridique comprise dans le contrat. J’ai directement viré les 84 euros sur le compte épargne.  Si vous êtes à découvert, dirigez la somme économisée vers ce découvert pour remonter plus vite 🙂

Qui ne tente rien, n’a rien ! 😉

La méthode des enveloppes :

Si l’argent vous brûle les doigts,  je vous propose une solution radicale : rangez votre carte bleue et votre chéquier au fond d’un tiroir et retirez la somme dont vous avez besoin (et que vous aurez au préalable déterminée à la suite de l’analyse de vos dépenses) pour faire vos courses. Une fois que l’enveloppe est vide, elle est vide, point barre. Tant pis si il manque quelque chose.

Bien gérer son budget : pourquoi et comment ?
☼ { Prendre conscience de la valeur de l’argent } ☼

Prendre conscience de la valeur de l’argent :

Si on a tendance à la surconsommation, je trouve intéressant de ramener l’argent à sa juste valeur, à savoir, le ramener à ce que mon achat non essentiel va me coûter réellement Quand j’envisage un achat, j’essaye systématiquement de le ramener à la paye horaire ou mensuelle. Ça calme souvent et tout de suite 😉

Réfléchissez toujours avant un achat, laissez passer un peu de temps. Posez-vous la question : «En ai-je vraiment besoin ? » Vous verrez, ça évite pas mal d’achats impulsifs ! 😀

Évitez les crédits à la consommation :

Ou une « réserve renouvelable » piège dans lequel nous sommes tombés et qui a bien plombé nos finances et qui les grèvent de 90 euros tous les mois pour encore dix mois. Alors oui, ça dépanne, mais le prix à payer est très lourd. Certes, ce n’était pas pour acheter des choses « inutiles », mais pour remplacer la machine à laver et la gazinière qui avaient rendu l’âme, mais franchement, c’est un vrai piège dont il est difficile ensuite de s’extraire.

J’attends avec impatience le mois de septembre pour en finir avec cette réserve et la somme qui sert à la rembourser ira ensuite directement dans notre épargne.

J’essaye désormais d’anticiper sur les gros achats incontournables en économisant et en mettant la somme dans une enveloppe. La télévision donne des signes de fatigue (douze ans de bons et loyaux services, on a toujours une cathodique !) et la gazinière tient parce que je lui demande de tenir chaque fois que je m’en sers ! Mais je refuse d’avoir recours à un crédit pour les remplacer. Ça prendra le temps que ça prendra, mais je payerai au comptant.

Ayez un support adapté :

Peu importe l’outil que vous utiliserez (j’en suis restée au cahier, aux stylos de couleur et à la calculatrice), il faut qu’il vous soit adapté. Sinon, vous ne l’utiliserez pas. Il faut aussi qu’il soit consultable à tout moment.

Bien gérer son budget : pourquoi et comment ?
☼ { Se créer et se fixer une routine } ☼

Fixez-vous une routine :

Je fais mes comptes opération par opération. Mon cahier est sur la table de la salle à manger à côté de mon agenda mais j’ai bloqué mon jeudi après-midi pour le suivi de mon budget, du pointage de mes comptes par rapport au relevé de la banque (papier ou informatique), du classement des papiers, l’établissement de ma liste de menus et de courses de la semaine. Je me pose avec une tasse de thé, je coupe le téléphone et je reste concentrée sur ce que je fais. Je ne retourne devant mon ordinateur qu’une fois que j’ai établi ma liste de courses pour la passer par la moulinette du Drive pour m’assurer qu’elle rentre dans mon budget. Si ce n’est pas le cas, je revois ma copie.

C’est surtout là que j’ai fait des coupes sombres 😉

Mon Cahier personnel :

Pour vous donner une idée de départ 🙂

☼ Le tableau récapitulatif annuel des dépenses :

 

Bien gérer son budget : pourquoi et comment ?
☼ { Bien gérer son budget : tableau récapitulatif annuel des dépenses } ☼

☼ Le tableau du suivi mensuel :

Bien gérer son budget : pourquoi et comment ?
☼ { Bien gérer son budget : tableau de suivi mensuel } ☼

Pour conclure :

Faire l’autruche devant son budget n’est pas une solution ! Les ennuis ont vite fait de s’accumuler, de nous rattraper et de nous mettre dos au mur 🙁 On risque vite de se retrouver ensevelis. Et même si il y a toujours moyen de se remettre sur pied, autant éviter d’en arriver au stade des insomnies et des ulcères à l’estomac à cause du stress !

Bien gérer son budget, nécessite un peu de rigueur et de volonté. C’est nécessaire pour éviter d’être dans le rouge tous les mois car les dettes ont souvent un effet boule de neige, et le surendettement ne touche pas que les autres.

Bien gérer son budget : pourquoi et comment ?
☼ { Ne pas faire l’autruche devant son budget ! } ☼

Lire aussi :  ☼  Bien gérer son budget alimentaire

Je vous souhaite une belle journée, douce, sereine, zen, gourmande et lumineuse !

Profitez de la vie !

Plein de bisous doux 

Cenwen

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

42 thoughts on “Bien gérer son budget

  1. Super ton article, merci pour tes bons conseils, même si « faire attention » au budget fait partie de mon quotidien, ce n’est jamais simple et trouver de nouvelles astuces est toujours bon…
    Dans ton tableau mensuel, qu’entends-tu par les colonnes « avoir »et « retour »?

    1. Coucou Angélique ♥

      Merci 🙂

      La colonne « Avoir » est celle où je mets le montant des soustractions 😉 Par exemple :

      j’ai 1000 € de salaire – 200 € de loyer, mon avoir est de 800 € – 10 € d’assurance, mon avoir est de 790 € etc 🙂

      La colonne retour, me sert pour le pointage de comptes par rapport au relevé de la banque, je mets une petite croix chaque fois qu’une opération a été enregistrée à la banque. Comme ça, un seul coup d’oeil me permet d’identifier quelle opération n’a pas été validée. Ma Cb est est à débit immédiat, mais pour les chèques, certaines personnes les encaissant de manière décalée, je sais quel chèque est encore « dans la nature » 😉 Quand il a été encaissé, je mets une petite croix 🙂

      Voilà 🙂

      Belle et douce journée 🙂

      Plein de bisous doux ♥

  2. moi j’ai le même cahier et je regarde souvent mes comptes en début de mois un plein de course on fais avec c’est surtout le fromage et les fruits qui manquent et puis en campagne on a les congéles alors on traque les promos de viande merci pour tes articles toujours bien bonne journée bises à toi

    1. Coucou Laurence ♥

      Merci tout plein ♥

      Même génération je pense 🙂 Je n’ai jamais réussi à passer à l’informatique pour faire mes comptes et pourtant, il y a plein de logiciels et d’applications sympathiques et pratiques pour les faire 🙂

      Je fais les courses une fois par semaine, je n’ai pas de quoi stocker niveau place. J’aimerai bien passer à 2 fois dans le mois, mais il faut aussi tenir compte du fait que sans voiture, avec seulement deux paires de bras, c’est aussi un peu utopique 😉

      Que ta journée soit belle, douce et lumineuse 🙂

      Plein de bisous doux ♥

  3. Merci bq Cenwen pour ton blog formidable. Je te suis toujours avec beaucoup de bonheur car tout est intêressant et bon. Très bonne journée à toi.

    1. Maryse ♥ ♥ ♥ Merci tout plein ! Ton petit mot me va droit au cœur, sincèrement !

      Je m’investis beaucoup dans le blog, j’y met énormément d’Amour et que ce soit beaucoup de Bonheur pour toi et que tu t’y sentes bien, c’est un merveilleux cadeau pour moi ♥

      Belle journée, douce, sereine et lumineuse ♥

      Plein de bisous doux ♥

  4. C’est un vrai cours magistral ! Voilà un article très didactique que toutes les banques devraient remettre à leurs clients ! Ne pas dépenser 110 lorsque l’on gagne 100 ! Bien gérer son budget est une source de grande satisfaction et même si le reste à vivre est petit, l’on arrive toujours à se régaler à table en étant créative comme tu l’es dans ton blog culinaire. Merci Isabelle. Gros bisous

    1. Coucou Jeanne-Hélène ♥

      Je ne t’oublie pas ! J’ai un mail en attente. J’ai plein de choses à te raconter, pas gaies malheureusement 🙁

      Les banques n’ont aucun intérêt à aider leurs clients à bien gérer leurs budgets, vu ce que rapportent les frais liés aux découverts et aux procédures.

      Notre conseillère m’aime bien 🙂 Elle a compris comment je fonctionne (maitrise du budget, organisation, recyclage et tendance de plus en plus marquée au minimalisme même si je ne pense pas en arriver à un appartement à la japonaise) et elle me dit à chaque fois que c’est sain 🙂 mais que malheureusement, je fais partie des exceptions. Ceci dit, je me rends compte que je ne suis pas si seule que ça. Il y a un mouvement de fond vers un retour à des choses plus simples. Je le vois bien via Facebook où il y a un groupe de plus de 50 000 personnes sur le thème de la gestion budgétaire.

      Consommer pour consommer ou consommer pour être n’a jamais fait partie de ma philosophie ! Ouf merci 🙂 et le passage par la case « grosse galère » n’a fait qu’accentuer ma volonté de dé-consommation 🙂

      Merci pour tout Jeanne-Hélène ♥

      Belle et douce semaine 🙂

      Plein de bisous doux tout doux ♥ ♥ ♥

    1. Coucou Michelle ♥

      Merci à toi pour ta présence fidèle, amicale et bienveillante ♥

      Belle et douce semaine 🙂

      Plein de bisous doux ♥

    1. Coucou Isa ♥

      Mais non, j’ai encore des loupés parfois 😉 sauf sur les comptes !

      Mais ce matin, j’ai une tonne de linge à plier parce qu’hier je me suis mise en mode paresseuse ! 😉 Donc, faut que je rattrape le coup avant que les Bébés Chats décident d’élire domicile dans la pile et d’y dormir toute la journée (ça sent tellement bon le linge propre ! 😉 )

      Belle et douce semaine 🙂

      Plein de bisous doux ♥

  5. Bonjour Isabelle,

    je te lis depuis quelques mois et j’apprécie beaucoup ta gentillesse.
    Merci de partager ici tes conseils.
    Pour moi, le truc de l’enveloppe est le seul qui marche. Je prends de l’argent liquide tous les vendredis, la même somme, et je fais mes courses avec, pendant une semaine. Au début, au bout de deux jours j’avais tout dépensé évidemment. Mais maintenant j’ai le coup. Cela demande beaucoup d’effort car il faut effectivement toujours penser à l’avance à ce qu’on va acheter, en fonction de ce qui reste dans les placards.
    Tes menus sont super parce que justement tu réutilises le même ingrédient, donc les restes. Merci !

    J’ai une petite question, peut-être que tu l’as écrit quelque part et je m’excuse si c’est le cas. À combien estimes-tu un budget mensuel raisonnable pour deux adultes pour l’alimentation ? Moi je me fixe 70 euros mais je crois que le tien est beaucoup plus bas ? (je compte dans les 70 euros aussi les produits ménagers et hygiène ; j’achète de l’alcool de temps en temps). Quel est le minimum vital, celui où on ne tombe pas dans les patates sans beurre à tous les repas, celui qui permet de rester suffisamment varié ? Et est-ce que le régime à bas index glycémique a beaucoup impacté ton budget ?

    Merci beaucoup pour tes partages !
    Catherine

    1. Bonjour Catherine et bienvenue ♥

      Merci pour ce long message et ta gentillesse 🙂

      J’avais commencé à te répondre ce matin et comme je suis parfois en mode #boulet, j’ai écrasé ma réponse ! ^^’

      Je recommence 🙂

      Oui, les enveloppes c’est rude ! Je me rappelle les avoir utilisées à une époque où mon budget était plus que tendu ! J’avais laissé en prélèvement automatique toutes les charges vitales et je réglais tout le reste en liquide. J’avais super peur de taper dans l’argent des charges vitales. Les premiers temps, j’avais honte quand je devais reposer quelque chose au moment du passage en caisse, mais c’est comme tout, on apprend vite 🙂

      J’ai une carte bancaire à débit immédiat. J’ai trop vu de gens, y compris des proches dans les ennuis à cause d’une mauvaise gestion du différé 🙁 Et quand en plus, les gens « gèrent » en jetant juste un œil sur le relevé informatique, c’est très vite le mur, y compris avec des salaires conséquents -_-

      Pour les menus, comme je déteste le gaspillage, c’est devenu un vrai réflexe de réutiliser ce qui reste pour faire une autre recette. Limite, c’est là que j’ai eu le plus de mal 😀

      J’ai reçu une éducation « tu finis ce que tu as dans ton assiette » et j’ai eu du mal à m’en défaire. S’il restait un demi-bol de quelque chose à la fin du repas, je me forçais à le finir. Autant dire que les kilos se sont gentiment installés au fil des ans. Et puis un jour, j’ai pris le taureau par les cornes et j’ai dit : »Stop »

      Maintenant, s’il reste quelque chose en fin de repas, je recycle. C’est aussi pour ça que je pèse tout. Ce n’est pas uniquement pour les recettes du blog ou dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire, non, c’est devenu un vrai réflexe anti-gaspillage. Mais j’ai encore parfois des ratés 😉 Il n’y a pas si longtemps que ça, j’ai suivi les instructions du paquet pour faire cuire du blé (quantité et temps) et je me suis retrouvée avec trop de blé … qui a fini recyclé en petite salade avec quelques tomates cerise et un peu de feta. Ca m’a fait une petite entrée pour le lendemain midi.

      « Au pif » tu as vite fait de te retrouver avec bien trop dans la casserole. C’est loin d’être économique !
      Personnellement j’adore les frites, un truc de fou, je pourrais en manger tous les jours sans me lasser ! Il y a quelques mois encore, le kilo y passait intégralement 🙁 Déjà, diététiquement, c’est plus que moyen, mais en plus, au lieu de faire trois repas, je n’en faisais qu’un avec mon kilo de pommes de terre … Je vais être honnête, j’ai presque envie de pleurer quand je vois mes 150 grammes de frites dans mon assiette mais je sais pourquoi je fais ça et ça me console un peu 😉 J’ai opté pour une assiette à dessert, psychologiquement ça aide … enfin, je fais comme si 😀

      Je pars sur un exemple personnel et ce n’est pas un kilo de pommes de terre qui va ruiner mon budget, mais pour quelqu’un qui a un gros faible pour quelque chose de plus onéreux, c’est une petite astuce.

      Quand je fais mes menus, j’essaye d’anticiper. Si je prévois une pizza un soir, je vais caler des pâtes à la sauce tomates ou des lasagnes le jour d’avant pour pouvoir prélever un peu de la sauce pour la pizza. Je passe souvent pour un hurluberlu dans mon entourage, mais je sais que ma manière de faire fonctionne, alors, je ne la change pas 😀

      Pour la question du budget hebdomadaire, j’en avais parlé sur ☼ C’est la crise dans ma cuisine ☼ A l’époque c’était chaud : 40 € pour deux hygiène/entretien et croquettes compris pour 2 adultes pour les mois à 5 semaines et 50 € les mois à 4 semaines. Puis sont arrivés les tickets restaurant et j’ai eu 16.80 € de budget en plus par semaine.

      Aujourd’hui, je tourne avec 70 à 80 € pour deux, hygiène/entretien et croquettes compris.

      J’ai fait une coupe sombre dans le budget entretien, puisque je fais mes produits d’entretien maison, à l’exception de ma lessive. J’ai tenté les copeaux de savon de Marseille, ma machine n’a pas survécu à leur utilisation. Donc, je suis revenue à une lessive industrielle, bio, un peu chère certes, mais je dose aussi à minima et le flacon dure un bon moment (même en faisant 4 à 5 lessives par semaine). J’utilise du vinaigre blanc, du savon noir principalement et de la pierre d’argile.

      Pour ta question sur le minimum vital, j’ai fait des recherches il y a quelques mois après être tombée sur un blog dont l’auteur estimait que 70 € pour faire les courses pour 4 personnes étaient largement suffisant et permettait de manger sain et équilibré. Or pour avoir vécu avec 40 € pour deux adultes pour une semaine, j’ai réellement tiqué, parce que même en faisant quasiment tout maison, cette époque n’a pas été une époque où nous avons mangé équilibré. Loin de là 🙁

      Je suis tombée sur le Welfare Food Challenge (qui a eu lieu pour la cinquième fois en octobre 2016 : 18 dollars par personne pour une semaine, donc 36 dollars pour deux, on n’est donc pas très loin de nos 40 €) et les conclusions étaient sans appel : « Il est impossible de manger quelque chose de bon pour la santé » (avec si peu). Sans parler des conséquences sur le moral …

      Je te mets des liens, ils sont en anglais mais Google peut traduire les pages 😉 Bon, c’est parfois à l’arrache, mais le sens général y est.

      https://welfarefoodchallenge.org/

      http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/810106/wellfare-food-challenge-defi-nourriture-colombie-britannique

      https://translate.google.com/translate?depth=1&hl=fr&prev=search&rurl=translate.google.fr&sl=en&u=https://welfarefoodchallenge.org/2013/10/25/karen-barnabys-ingredients-menu-for-a-week/

      Il y a de quoi lire et réfléchir.

      Je m’en sors avec ce montant de courses, c’est-à-dire, 70 à 80 € et parfois, il m’arrive de monter à 90 € mais ça reste une grosse exception, en général, c’est parce que je fais une recette un peu particulière pour le blog. Ça a été le cas avec le Pad Thai (où j’ai acheté des grosses crevettes bio pour 4 personnes).

      Pour répondre à ta question sur le régime IG Bas, il n’y a pas eu moyen de le suivre sur le long terme, pour des questions de budget. Tout comme, même Weight Watchers, dont je suis blog partenaire, n’est pas non plus envisageable à suivre à la lettre. Il arrive toujours un moment où le coût ne peut pas/plus être supporté par un petit budget. Je fais de mon mieux avec ce que j’ai. A l’impossible, nul n’est tenu. Ce n’est pas faute d’avoir essayé 😉

      Il n’y a pas de secrets : établir son budget, sa liste de menus, sa liste de courses et s’y tenir. C’est le seul moyen de garder la maitrise de ses dépenses et de pouvoir maitriser son budget 🙂

      Voilà 🙂 J’espère avoir répondu au mieux à tes questions 🙂

      N’hésite pas 🙂 Je ne réponds pas toujours dans la journée, mais je réponds toujours !

      Je te souhaite une belle et douce semaine ♥

      Plein de bisous doux ♥

  6. Merci beaucoup pour ta réponse détaillée !
    Tu me fais rire en parlant de reposer les choses à la caisse. J’ai été caissière quand j’étais étudiante et j’ai vu beaucoup de gens reposer des choses car ils n’avaient pas assez. Il n’y a pas de quoi être embarrassée.
    Moi avant de passer à la caisse (comme toi je n’ai pas de voiture donc j’achète ce que je peux porter dans deux sacoches), je compte rapidement ce que j’ai en arrondissant à 1euro ou 2 euros, 3 euros… donc je sais à la caisse si je vais en avoir pour 8 euro ou 12 ou 20. Avant je ne faisais pas attention mais depuis que mon budget est serré, un sou est un sou. Je vais au magasin le moins cher, même je fais 2km en vélo alors que j’ai un supermarché en bas de chez moi (mais beaucoup plus cher).
    Merci, tu me rassures car j’avais également vu sur des sites des budgets un peu extrêmes et je me demandais pourquoi je n’y arrivais pas et jusqu’à combien je pouvais me serrer la ceinture ! Mais je vois que ton budget est presque comme le mien (j’ai simplifié dans mon email précédent : en fait nous sommes deux, une semaine sur deux, et une semaine sur deux, je suis seule, donc je vois grâce à ton exemple que je peux encore faire un effort et réduire encore un peu le budget quand je suis seule !)
    Pour les plats à bas index glycémique, cela me rassure aussi de voir que tu as eu le même problème. Dommage j’aurais préféré que tu me donnes la formule magique. 🙂
    En mangeant plus de légumes à bas index glycémique, en fait, c’est moins de calories – donc on a faim ! ou alors il faut augmenter les protéines, et si on veut pas manger des oeufs tous les jours, on doit donc manger pas mal de viandes et les poissons qui sont forcément plus chers que les patates. Je ne suis pas végétarienne mais les quantités de viande chez nous sont très réduites et je ne mange pas les gros animaux (boeuf, agneau, porc) pour respecter l’environnement. Bref… il faut faire des choix comme tu le dis.
    Sinon un conseil utile aussi pour réduire ses dépenses c’est d’en parler aux copines !!! Je n’osais pas en parler mais quand j’en ai parlé un peu à deux copines, j’ai découvert que deux de mes copines étaient des vrais miss picsou aussi, et maintenant c’est devenu un sujet de conversation, on s’échange des trucs. Tout comme tu le fais sur ce blog. Et du coup on se sent aussi moins seule et cela peut devenir rigolo et créatif, comme tu fais.
    Merci pour les liens où j’irai jeter un coup d’oeil.
    Merci encore !!!!
    Catherine

    1. Coucou Catherine ♥

      Navrée pour le délai de réponse 🙁 Le blog est en parution automatique (articles rédigés d’avance) mais le suivi des commentaires, en ce moment, c’est compliqué. Je passe par une période douloureuse et je n’ai pas toujours l’énergie suffisante pour tout gérer.

      Je sais qu’il n’y a pas de jugement, mais ça reste toujours délicat à vivre, ce moment où tu dois reposer les choses. Il m’est arrivé de payer un article pour une personne devant moi parce que je me souviens de ce que ça me faisait. Ça me fait mal au cœur quand je vois que quelqu’un devant moi se trouve dans cette situation.

      Je faisais quelques kilomètres de plus aussi, jusqu’à l’an passé. Mais mon anémie m’a tellement mise au tapis que je ne peux guère plus me déplacer que dans un rayon de 200 mètres autour de l’appartement. Je cumule aussi avec un handicap à la jambe gauche qui fait que me déplacer seule, j’ai un peu oublié ce que c’est 😉

      Si j’avais une formule magique, je la partagerai volontiers 😀

      Oui, parler avec les copines ça aide 🙂 et on se sent moins seule 🙂

      Je vais te donner un lien par mail si tu permets, celui d’un groupe de gestion sur Facebook.

      Je te souhaite une belle et douce journée 🙂

      Plein de bisous doux ♥ ♥ ♥

      Ce matin, je me suis mise à 6h00 devant mon ordinateur et j’ai pris le taureau par les cornes !

    1. Coucou Dan ♥ et Bienvenue 🙂

      J’avoue que j’ai dans mon entourage proche, des personnes qui sont nettement plus à l’aise que je ne le suis financièrement et qui ne cessent de me dire qu’elles n’y arrivent pas et de me demander comment je fais avec un seul salaire (et petit salaire) pour 2 adultes et 3 chats pour m’en sortir. J’ai repris les bases et je les ai publiées 🙂

      Je propose parfois à mes proches de regarder leurs comptes pour pouvoir les aider, mais ça se termine toujours par « oh, bah, écoute, un jour, on verra » Je comprends tout à fait, c’est extrêmement intime d’ouvrir ses comptes à quelqu’un, mais ça me désole de ne rien pouvoir faire pour les sortir de leurs ennuis.

      Il faut juste s’y mettre, accepter de voir les choses clairement et sans se voiler la face. En général, ça suffit pour prendre un bon départ et redresser la barre 🙂

      Belle journée, douce, sereine et gourmande 🙂

      Plein de bisous doux ♥

Cet article vous plait ? N'hésitez pas à le partager et à l'épingler :) Merci ♥